jeudi 4 juin 2020
More
    Accueil Styles Instant gourmand Jean-François Mallet Reporter culinaire

    Jean-François Mallet Reporter culinaire

    -

    Cuisine — Des recettes lues en un coup d’oeil et réalisées en un tour de main… C’est ce que propose Jean-François Mallet dans ses ouvrages vendus dans une vingtaine de pays  à des millions d’exemplaires —

    Il est à la fois globe-trotteur, photographe et cuisinier… Et lui-même se définit comme un « reporter culinaire ». Jean-François Mallet, 52 ans, a fait sensation en septembre 2015 avec un premier livre de recettes baptisé Le livre de cuisine le plus facile du monde (collection Simplissime) vendu à ce jour à plus de 3 millions d’exemplaires (1). Un véritable phénomène d’édition et un concept qui a ensuite été décliné de mille et une façons par l’auteur. Au menu notamment : Les recettes de Noel les + faciles du monde, Les recettes au barbecue les + faciles du monde, ou encore Les recettes pour l’apéro les + faciles du monde. Quelle est alors, justement, la recette de son succès ? Expliquer à des cuisiniers pas franchement doués comment réaliser des plats, a priori bons, sans prise de tête, avec seulement 2 à 6 ingrédients (par recette)… Le tout réalisé avec un temps de préparation très réduit. Et cette formule pour les zéros des fourneaux a clairement fait mouche.

    La rue, essence de la cuisine

    La dernière publication en date de cet hyperactif père de de deux enfants, à savoir Les recettes asiatiques les + faciles du monde — propose d’ailleurs un large choix de recettes vietnamiennes, chinoises, laotiennes, cambodgiennes, indonésiennes et même coréennes et japonaises. Des recettes que Jean-François Mallet a découvert pendant ses reportages en Asie. Car ce passionné de bons petits plats — qui a tout de même été major de l’école supérieure de cuisine française Ferrandi — est tout autant passionné par le voyage et la photographie. Depuis plus de 20 ans, il parcourt en effet le monde pour découvrir les traditions culinaires et prendre sur le vif les plats et ceux qui les font. Car selon lui, l’essentiel de la cuisine mondiale ne « se fait pas avec les grandes toques, mais dans la rue ». Avant de mêler cuisine et clichés, Jean-François Mallet a fait ses armes derrière les fourneaux de grands restaurants. Il a notamment travaillé aux côtés de Joël Robuchon et Michel Rostang. Il fut également chef du Pavillon Elysée Lenôtre, à 26 ans puis de L’Ostréade, bar à tapas marins, près de la gare Montparnasse. Si vous n’êtes pas un as des fourneaux, pas de panique donc… Ses recettes simplifiées vous permettront de donner, un temps, l’illusion d’être un grand chef !

     

    (1) Hachette cuisine édition – Collection Simplissime.

     

     

    -

    Les dernières news

    A la frontière italienne, les contrôles continuent

    L’ouverture de la frontière a semé la pagaille avec plusieurs kilomètres de bouchons le 3 juin au matin. La préfecture des Alpes-Maritimes rappelle les règles à suivre pour s’y rendre.

    Aides financières de l’Etat : jusqu’à quand ?

    Jusqu’à quand les aides financières de l’Etat qui ont été débloquées pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire vont-elles durer ?

    Des livres à domicile ou prêts à emporter

    La mairie de Monaco a annoncé que la médiathèque mettait en place deux nouveaux procédés. Il est désormais possible d’emprunter livres, revues, CD, DVD.




    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    Bars et restaurants rouvrent le 2 juin à Monaco

    Les bars et les restaurants de la Principauté pourront rouvrir dès le 2 juin. Sur réservation pour manger, sans réservation pour boire un verre, pas plus de six par table.

    Le retour des salariés Français et Italiens à Monaco en question

    De nombreux travailleurs en provenance de France et d’Italie vont probablement faire leur retour à Monaco lundi 4 mai. Problème : les trains et les bus seront très rares puisque la France sera encore en confinement jusqu’au 11 mai.