samedi 4 avril 2020
More
    Accueil Styles Bien être Rétention d’eau : comment éliminer ?

    Rétention d’eau : comment éliminer ?

    -

    Sport-santé — Docteurs en science du mouvement humain, Mélanie Emile et Jérôme Vaulerin vous donnent des conseils, à la fois diététique et sportif, pour lutter contre la rétention d’eau —

    La rétention d’eau : un frein à la perte de poids ?

    De nombreuses personnes se plaignent de jambes lourdes, de problèmes de circulation, de sensations de ballonnements, et peuvent ainsi souffrir de rétention d’eau (ou œdème). Cet excès d’eau se manifeste par des gonflements au niveau des jambes, des mollets, des chevilles ou encore des bras. Dans certains cas, cela peut également toucher le visage et le ventre. Ce trouble bénin touche plus les femmes que les hommes.

    Le corps est constitué d’eau, en moyenne 65 % de notre poids (si vous pesez 70kg, l’eau représente environ 45kg). Indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, l’eau sert à évacuer les déchets, à transporter tout ce que nous mangeons, et facilite la digestion. Toutefois, un excès d’eau peut être le signe que notre organisme est défaillant et qu’il n’évacue pas suffisamment l’eau générant ainsi une accumulation anormale de liquide provenant du sang dans les espaces intercellulaires d’un tissu. La rétention d’eau peut provoquer une prise de poids rapide et inexpliquée, ses variations de poids sont relativement fréquentes mais pas inquiétantes si l’on traite ce trouble.

    Les causes de la rétention d’eau

    Plusieurs causes sont à l’origine de la rétention d’eau, et diffèrent en fonction des individus. Parmi les plus courantes, on retrouve une alimentation trop salée (ajout de sel dans les plats, produits industriels), un manque d’activité physique, une position assise prolongée (plus de 6 heures par jour), des dérèglements hormonaux (grossesse, ménopause), des voyages fréquents en avion (surtout sur des longs courriers), la prise de médicaments (corticoïdes, antihypertenseurs, traitements neuroleptiques ou hormonaux), la chaleur qui favorise la dilatation des vaisseaux, des vêtements trop serrés (jeans, leggings) et une mauvaise circulation sanguine.

    Quels sont les traitements possibles ?

    Pour limiter la rétention d’eau, il est essentiel de mettre en place des mesures hygiéno-diététiques. Au niveau alimentaire, réduire sa consommation de sel ajouté et de produits salés (produits industriels, en conserve, charcuteries, fromages, biscuits apéritifs, certaines eaux gazeuses). Une hydratation adaptée en fonction des pertes hydriques journalières (tisane, eau, soupes) ou encore des aliments riches en eau (salade, concombre, asperge, pastèque) et en potassium (légumes, céréales, levure) permettent de drainer et donc d’éliminer le surplus d’eau. Favoriser des aliments (asperges, fenouil, céleri, artichauts, ananas, melon), et des boissons (thé vert, eau citronnée) aux vertus diurétiques. De nombreuses plantes consommées sous forme de tisane peuvent aider à une bonne circulation sanguine, telles que le pissenlit, le frêne, l’orthosiphon, ou encore la queue de cerise-griottier. Eviter de consommer de l’alcool, et des médicaments diurétiques trop souvent car ils peuvent sur du long terme endommager vos reins et provoquer des fuites de potassium vous exposant de surcroît à un risque cardiaque. Ces médicaments sont exclusivement réservés à des patients ayant une pathologie grave (insuffisance rénale, cardiaque ou hépatique).

    Sports d’eau

    Concernant le mode de vie, il est important de pratiquer une activité physique régulière, notamment les sports d’eau (natation, aqua bike, aquagym) pour améliorer le retour veineux et ainsi une bonne circulation sanguine. De plus, les massages manuels et plus particulièrement le drainage lymphatique, agissent sur la rétention d’eau en stimulant le système lymphatique qui lui va assurer les fonctions d’épuration. En effet, la circulation de la lymphe, des pieds vers le cœur est essentiellement stimulée par le massage et favorise le système circulatoire. Porter des collants de contention (remboursés si prescription médicale) durant la journée (au moins 4 heures par jour) permettra de désengorger l’excès d’eau contenu dans les tissus, de diminuer la cellulite et d’augmenter la diurèse (quantité d’urine excrétée). Le soir surélever les jambes en position couchée réduit le risque d’œdème des membres inférieurs. Enfin, pratiquer l’automassage des zones affectées par la rétention d’eau avec une crème mise au préalable au frigo permet un effet délassant, tout comme une douche froide. Ces conseils sont à appliquer quotidiennement pour que ce soit efficace dans le temps. Ne soyez pas surpris si vous avez souvent envie d’uriner, c’est bon signe cela signifie que vous drainer correctement et éliminer l’excès d’eau. Consulter un médecin spécialiste en cas de doute.

     

     

    -

    Les dernières news

    A Monaco, des profs de cuisine mobilisés pour nourrir les aînés

    Dans les cuisines du Lycée technique et hôtelier de Monaco, 150 déjeuners et 75 dîners sont préparés chaque jour pour aider les ainés et les plus de 70 ans à bien se nourrir.

    Patrice Cellario : « Il n’est pas question d’avoir un bac ou un brevet au rabais »

    Ce n'est que moins de deux heures après la prise de parole de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation en France, que Patrice Cellario a annoncé les mesures prises en principauté.

    JCEM : des conseils pour sauver vos entreprises

    Marion Soler mobilise donc la centaine d'adhérents de la JCEM pour poursuivre – en les réadaptant à l'actualité – les activités de son entité économique.

    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    COVID 19 à Monaco : les dernières mesures du gouvernement

    Lors de sa dernière conférence de presse, il y a quelques minutes. Le gouvernement princier a annoncé...

    Le prince Albert est positif au COVID-19

    Le communiqué officiel du palais princier vient tout juste de tomber. Le Prince Albert II qui avait été testé en début de semaine, est positif au Covid-19.