jeudi 4 juin 2020
More
    Accueil Styles Bien être Confinement : attention au grignotage !

    Confinement : attention au grignotage !

    -

    Sport-santé — En période de confinement, il est plus facile de se laisser aller au grignotage… Docteurs en science du mouvement humain, Mélanie Emile et Jérôme Vaulerin vous donnent des conseils pour ne pas se ruer sur les produits sucrés ! —

    L’épidémie de coronavirus et le confinement peut être une source de stress. Restez à la maison peut générer de l’ennui chez certains et chez d’autres de la déprime. Ainsi, certaines personnes ont tendance à plus grignoter dans ces moments-là. De nombreuses études, et notamment celle de NutriNet réalisée en 2011, montrent qu’un état émotionnel (ennui, déprime, stress) serait rattaché à la sensation de faim, augmentant ainsi nos grignotages vers des produits néfastes pour notre santé (chips, bonbons, chocolat, biscuits ou gâteaux industriels) qui jouent le rôle d’aliments récompenses sur notre cerveau. Plusieurs études révèlent que le sucre activerait des circuits de récompense en libérant immédiatement l’hormone de la dopamine, de ce fait, nous serions tentés de recommencer. Il est important de savoir qu’une consommation excessive et régulière (tous les jours) de produits sucrés engendre une modification du métabolisme et une augmentation des lipides sanguins.

    Alors que se passe-t-il lorsque nous ingérons trop de sucres ?

    Les sucres contenus dans les aliments sont transformés en glucose. La glycémie nous permet de connaître notre concentration moyenne de glucose dans le sang et est maintenue par deux hormones antagonistes sécrétées par le pancréas ; l’insuline libérée après une repas permet de maintenir à des valeurs normales la glycémie ; et le glucagon permet en cas d’hypoglycémie d’hydrolyser le glycogène contenu dans le foie pour libérer des molécules de glucose dans le sang. La libération d’insuline permet au glucose de pénétrer dans les cellules qui en ont besoin pour fonctionner correctement, notamment le cerveau dont les besoins énergétiques représentent 60 %, puis le surplus sera stocké dans les muscles, le foie et les cellules adipeuses.

    Comment remédier à ses grignotages impulsifs ?

    Les grignotages doivent être limités au maximum, si vous avez faim :

    Commencez d’abord par boire un verre d’eau ou une boisson chaude (thé, infusion ou café) sans sucre ajouté,

    Consommer un fruit avec des fruits oléagineux ou un produit laitier animal ou végétal (yaourt, lait).

    Pensez également aux légumes crus à croquer, tels que les tomates, les radis, le chou-fleur, le concombre qui ont un effet satiétogène (coupe faim).

    Par quoi pouvez-vous remplacer le sucre blanc dans votre alimentation ?

    De nombreux aliments ont un fort pouvoir sucrant et/ou permettent au palais d’oublier l’absence de sucre. Le sucre raffiné peut être remplacé dans vos préparations culinaires par des bananes bien mûres, de la compote sans sucre et si possible maison, des sucres plus naturels comme le miel, le sirop d’agave ou d’érable, le fructose en poudre, la stévia, le sucre de coco, des épices telles que la cannelle, ou encore des arômes naturels vanille, fleur d’oranger, citron ou café. Par exemple, 50 g de miel ou de sirop d’érable permettent de substituer à 100 g de sucre blanc. On peut continuer de se faire plaisir en mangeant des produits plus sains pour notre santé.

    -

    Les dernières news

    A la frontière italienne, les contrôles continuent

    L’ouverture de la frontière a semé la pagaille avec plusieurs kilomètres de bouchons le 3 juin au matin. La préfecture des Alpes-Maritimes rappelle les règles à suivre pour s’y rendre.

    Aides financières de l’Etat : jusqu’à quand ?

    Jusqu’à quand les aides financières de l’Etat qui ont été débloquées pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire vont-elles durer ?

    Des livres à domicile ou prêts à emporter

    La mairie de Monaco a annoncé que la médiathèque mettait en place deux nouveaux procédés. Il est désormais possible d’emprunter livres, revues, CD, DVD.




    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    Bars et restaurants rouvrent le 2 juin à Monaco

    Les bars et les restaurants de la Principauté pourront rouvrir dès le 2 juin. Sur réservation pour manger, sans réservation pour boire un verre, pas plus de six par table.

    Le retour des salariés Français et Italiens à Monaco en question

    De nombreux travailleurs en provenance de France et d’Italie vont probablement faire leur retour à Monaco lundi 4 mai. Problème : les trains et les bus seront très rares puisque la France sera encore en confinement jusqu’au 11 mai.