mercredi 3 juin 2020
More
    Accueil Personnalités Rencontre Christelle Crosnier : « Faire fortune, ça s’apprend ! »

    Christelle Crosnier : « Faire fortune, ça s’apprend ! »

    -

    Déjà neuf livres pour l’auteure et enfant du pays Christelle Crosnier.

    Elle sera présente à Monaco en avril au salon du livre pour présenter ses deux derniers ouvrages parus en janvier. Dans Les Lois du succès et de la richesse et dans Power attitude, elle livre ses clés pour prendre sa vie en main. Entretien.

    Vous en êtes à votre neuvième livre. Y a-t-il un lien invisible entre chacun ?

    Je dirais aider les gens à déployer leurs ailes pour faire avancer le monde. A chaque fois, j’essaie de traiter une thématique différente mais sous un angle humaniste. La plupart du temps, je travaille sur une question que je me pose sur le moment. Une de mes citations préférées est celle attribuée à Jean Giono : « La richesse de l’homme est dans son cœur ».

    De quoi traite Les lois du succès et de la richesse(1) ?

    Ce livre entend rendre accessible à chacun le fait de pouvoir attirer à soi l’abondance. Comment transformer sa relation à l’argent. Car faire fortune, ça s’apprend ! C’est déjà un état d’esprit orienté vers la prospérité qu’il faut apprendre. Avec Anne Lamy, on a conçu ce livre comme un enseignement pratique, ludique et humaniste. Il y a des exercices et des témoignages, des clés pour avancer. On cherche à montrer qu’être fauché, ce n’est qu’une situation temporaire.

    Pour vous, notre mental a un rôle à jouer ?

    Les riches voient les choses en grand. Il se pensent capables de faire des grandes choses. Ils savent prendre des risques et saisir les occasions. En gros, ils savent investir en eux-mêmes.

    Certains naissent pourtant déjà riches ou alors avec des prédispositions. C’est alors plus facile non ?

    J’ai voulu montrer que la prospérité ne dépend pas de facteurs comme les études. Parmi les 100 personnes les plus riches du monde, 32 ne possèdent pas de diplôme. Je parle de Jan Koum, fondateur de WhatsApp, un émigré ukrainien qui vivait de bons alimentaires. Je parle d’Oprah Winfrey, une enfant de domestique. Ou encore de Mohed Altrad qui ne mangeait qu’un repas par jour quand il était enfant. Je montre aussi que ce n’est pas lié à l’âge. L’âge moyen de la réussite étant de 42 ans. Avec ce charabia économique, c’est à la portée de tous. « Si l’opportunité ne se présente pas à votre porte, bâtissez la porte ». Cette citation résume bien ce que je pense.

    Quelles thématiques Power Attitude aborde (2) ?

    Dans cet ouvrage écrit à quatre mains avec Sandra Lou, le but est de montrer comment arrêter de prendre la vie trop au sérieux. On peut prendre la responsabilité de sa vie et arrêter de tourner en rond. La power attitude passe forcément par un esprit positif et une faculté à repérer des miracles. Cela fonctionne en apprenant à lâcher prise et en comprenant que nous sommes tous connectés. D’où l’esprit de solidarité. Il n’y a pas de compétition à avoir sauf avec soi-même. En tournant ses pensées et son vocabulaire vers le positif, on attire des gens positifs et des projets qui n’auraient peut-être pas vu le jour.

    Comment avez-vous conçu ce livre ?

    De manière pratique avec plein de choses à faire dans son quotidien pour y remettre de la magie. Des experts et des personnalités nous montrent comment elles mettent de la power attitude dans leur vie. Claire Verneil, finaliste de Masterchef et ancien chef-pâtissier du Fairmont Monte-Carlo nous donne sa recette des Fortune Cookie. Audrey Chauveau, animatrice et sophrologue, nous livre sa méditation de la bonne humeur. Caroline Watelet nous parle de décoration émotionnelle. Charles Brumaud, nutritionniste, dévoile le petit-déjeuner propice à la power attitude. Et bien d’autres qui nous livrent leurs secrets comme Arnaud Tsamere, Frédérique Bel ou encore Romane Serda.

    La bio expresse de Christelle Crosnier

    Christelle Crosnier a grandi entre Nice et Monaco. C’est à l’âge de 16 ans qu’elle quitte la région pour suivre son père muté à Paris. Cette auteure a plusieurs cordes à son arc. Elle a notamment assumé des fonctions de direction dans des grandes entreprises. « J’ai aussi été freelance, journaliste, rédactrice en chef et entrepreneuse. Mon parcours est celui d’un esprit libre mais qui a su se servir d’un certain formatage de la société sans entrer forcément dans un moule. » Comme l’an passé Christelle Crosnier participera au salon du livre de Monaco les 18 et 19 avril sur le quai Antoine 1er.

    (1) Les lois du succès et de la richesse. Christelle Crosnier et Anne Lamy. 250 pages. City Éditions. Collection Ideo. 17,50.

    (2) Power Attitude. Christelle Crosnier et Sandra Lou. 240 pages. City Éditions. Collection Ideo. 16,90.

    -

    Les dernières news

    Que sont devenues les denrées alimentaires à la fermeture des restaurants ?

    Lorsque le gouvernement a décidé la fermeture le samedi 14 mars des restaurants et des bars, la question s’est posée de savoir, que faire des denrées alimentaires ?

    Ouverture le 4 mai : « Une pression énorme du monde économique monégasque »

    sMonaco a décidé de déconfiner et d’autoriser l’ouverture des commerces, le 4 mai, soit une semaine avant la France.

    La nouvelle Place du Casino de Monte-Carlo inaugurée

    Le Prince, son épouse et sa famille ont officiellement inauguré une Place du Casino new look. Cet évènement lance le top départ de la reprise des activités de la Société des Bains de Mer.




    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    Bars et restaurants rouvrent le 2 juin à Monaco

    Les bars et les restaurants de la Principauté pourront rouvrir dès le 2 juin. Sur réservation pour manger, sans réservation pour boire un verre, pas plus de six par table.

    Le retour des salariés Français et Italiens à Monaco en question

    De nombreux travailleurs en provenance de France et d’Italie vont probablement faire leur retour à Monaco lundi 4 mai. Problème : les trains et les bus seront très rares puisque la France sera encore en confinement jusqu’au 11 mai.