mercredi 3 juin 2020
More
    Accueil Monaco en images Portfolio Il y a 15 ans le prince Rainier III nous quittait

    Il y a 15 ans le prince Rainier III nous quittait

    -

    C’est un jour qui avait plongé toute la Principauté dans une profonde tristesse… Il y a précisément 15 ans, le mercredi 6 avril 2005 à 6h35, le Prince Rainier III décédait au Centre cardio-thoracique de Monaco à l’âge de 81 ans, quatre jours seulement après le pape Jean-Paul II.

    Quinze ans déjà que le Prince Rainier III a disparu… Pour rendre hommage à cet homme d’Etat qui a transformé de fond en comble la Principauté, les grands de ce monde — Juan Carlos d’Espagne, Jacques Chirac, Albert II des Belges ou encore le roi Carl XVI Gustaf de Suède — étaient venus s’incliner devant son cercueil… A l’occasion de ce triste anniversaire, sa fille, la princesse Stéphanie lui a rendu un émouvant hommage. « C’est un grand homme de ce siècle qui a tout donné pour son pays. Il nous a laissé la qualité de vie que l’on a aujourd’hui. Il s’est battu pour que nous, et les générations futures, en profitions », a-t-elle déclaré sur Monaco Info. Une figure paternelle qui a été tout au long de sa vie une véritable boussole « J’étais très proche de mon père. Il ne se passe pas une journée sans que je ne pense à lui. Sans que quelque chose me rappelle des souvenirs avec lui. Que ce soit dans l’éducation de mes enfants, dans la gestion des situations, ou pendant le Festival du cirque, je pense à lui, et à ce qu’il aurait fait. »

    Souverain à 26 ans

    C’est à seulement 26 ans, le 19 novembre 1949, que Rainier Grimaldi, baptisé plus tard, le Prince Bâtisseur, succède à son grand-père, le Prince Louis II, et devient souverain de Monaco. Après la Seconde guerre mondiale, il prend alors les rênes d’un Etat fragilisé qu’il va transformer au fil des décennies, en un véritable îlot de prospérité. « Pendant ses 56 ans de règne, l’un des plus longs de l’histoire de la Principauté, le Prince Rainier a transformé en profondeur la Principauté en la dotant d’une économie lui assurant une prospérité pérenne et en lançant de grands chantiers qui ont modifié sa physionomie dont la construction du quartier de Fontvieille à la fin des années 70 », rappelle le palais princier.

    Crises politiques et diplomatiques

    Si son règne s’est déroulé durant les Trente glorieuses, dans un contexte de prospérité économique et sociale, Rainier III a tout de même dû surmonter plusieurs crises d’ordre politique et diplomatique. La première a eu lieu six ans après son avènement, peu après la fin de la Seconde guerre mondiale, avec la faillite de la Banque des métaux précieux, banque dans laquelle les réserves budgétaires de l’Etat monégasque étaient déposées. La deuxième crise est plus politique. Une vive tension a en effet éclaté entre le pouvoir souverain, et le Conseil national. Ce qui a abouti à l’adoption d’une nouvelle constitution en 1962. C’est durant cette même année que le Prince Rainier III a dû faire face à une remise en cause complète des relations avec la République française. Ce qui a abouti, là encore, à la conclusion de nouvelles conventions de voisinage entre les deux pays dans de nombreux domaines, dont une convention fiscale. « La dernière crise, à la fin des années 60, est une crise de gouvernance avec Onassis pour la Société des bains de mer. En reprenant le contrôle de la SBM au profit de l’Etat monégasque, le Prince Rainier a posé les bases d’un développement harmonieux sur le plan économique et social », retrace Thomas Fouilleron, historien et directeur des archives et de la bibliothèque du palais princier de Monaco.

    Monaco dans la cour des grands

    Au-delà de la transformation du pays, c’est le mariage de Rainier III avec l’actrice américaine Grace Kelly le 19 avril 1956 qui a profondément marqué les mémoires et fait rayonner la Principauté dans le monde entier. De cette histoire d’amour naîtront la Princesse Caroline en 1957, le Prince Albert en 1958, et la Princesse Stéphanie en 1965. Sur le plan international, Monaco est aussi rentré dans la cour des grands. Durant l’année 1949, année de son avènement, Monaco a rejoint l’Unesco. En 1993, la Principauté devient le 183ème Etat membre de l’ONU. Une autre étape est franchie à l’automne 2004 avec l’intégration de Monaco au sein du Conseil de l’Europe. « C’est la reconnaissance de Monaco comme Etat de droit. Un Etat dans lequel les libertés fondamentales sont tout à fait conformes aux standards démocratiques européens », conclut Thomas Fouilleron. Pour rendre hommage au Princier Rainier III, l’Obs’ vous propose une sélection de photos historiques.

    -

    Les dernières news

    Que sont devenues les denrées alimentaires à la fermeture des restaurants ?

    Lorsque le gouvernement a décidé la fermeture le samedi 14 mars des restaurants et des bars, la question s’est posée de savoir, que faire des denrées alimentaires ?

    Ouverture le 4 mai : « Une pression énorme du monde économique monégasque »

    sMonaco a décidé de déconfiner et d’autoriser l’ouverture des commerces, le 4 mai, soit une semaine avant la France.

    La nouvelle Place du Casino de Monte-Carlo inaugurée

    Le Prince, son épouse et sa famille ont officiellement inauguré une Place du Casino new look. Cet évènement lance le top départ de la reprise des activités de la Société des Bains de Mer.

    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    Bars et restaurants rouvrent le 2 juin à Monaco

    Les bars et les restaurants de la Principauté pourront rouvrir dès le 2 juin. Sur réservation pour manger, sans réservation pour boire un verre, pas plus de six par table.

    Le retour des salariés Français et Italiens à Monaco en question

    De nombreux travailleurs en provenance de France et d’Italie vont probablement faire leur retour à Monaco lundi 4 mai. Problème : les trains et les bus seront très rares puisque la France sera encore en confinement jusqu’au 11 mai.