samedi 4 avril 2020
More
    Accueil Infos Santé COVID-19 : Restrictions de déplacements à Monaco, ce qu’il faut savoir

    COVID-19 : Restrictions de déplacements à Monaco,
    ce qu’il faut savoir

    -

    Suite à l’allocution du Prince Albert II, le conseiller-ministre à l’intérieur Patrice Cellario vient de détailler les mesures de restrictions prises à Monaco pour limiter la propagation du virus COVID-19.

    • Les déplacements ne sont désormais autorisés que pour le strict nécessaire. Exemples :  courses alimentaires, rendez-vous de santé, sortir les animaux domestiques, assistance familiale etc
    • En revanche, les mesures prises  en Principauté sont moins strictes qu’en France sur certains aspects. Pas de sanction prévue « pour l’heure » si les résidents ne respectent pas les recommandations édictées. Et, contrairement à la France,  il ne sera pas nécessaire de remplir une auto-déclaration pour chaque sortie.

    Confinement à domicile  : les règles monégasques

    « Il est fondamental que nous cassions la propagation de ce virus en limitant les contacts et les possibilités de transmission d’un individu à un autre », a alerté Patrice Cellario dans  une intervention faite ce matin sur le Facebook du gouvernement. C’est pourquoi, des mesures de  restrictions pour les déplacements individuels ont été prises : 

    Seuls les déplacements suivants sont tolérés : 

    • Pour les courses alimentaires de nécessité
    • Pour porter assistance familiale ou pour une garde d’enfant 
    • Pour se soigner : rendez-vous de santé 
    • Pour sortir les animaux domestiques 
    • Pour prendre un peu l’air
    • Pour faire un peu d’exercice

    Ces déplacements doivent se faire dans la quasi-totalité des cas, seul, lorsque c’est possible. Deux personnes maximum.

    Le maitre-mot de toutes ces mesures est de réduire au maximum  les contacts . Exemple : pas de rassemblement familial. « Il n’est pas autorisé de se déplacer chez l’un ou chez l’autre pour faire un repas familial. C’est à proscrire », a insisté le conseiller-ministre.  

    Pas de déclaration de sortie

    En revanche , à la différence des décisions prises par les autorités françaises, Monaco n’exige pas la production d’une auto-déclaration de sortie pour chaque déplacement à l’extérieur du domicile . « Car nous sommes un tout petit territoire. Nous pensons que l’appel à la responsabilité des usagers et des résidents est suffisant. Nous n’allons donc  pas exiger que chaque personne en Principauté remplisse une déclaration mentionnant qu’elle doit promener son chien ou aller faire ses courses », a indiqué Patrice Cellario.

    Pas de sanction

    De même,  contrairement à la France –  où une amende pour non-respect du confinement est désormais passée  à 135 euros –  sur le territoire monégasque , pas de sanction «  pour l’heure, car nous en appelons à la responsabilité de chacun, indique Patrice Cellario. Nous espérons que ces mesures seront suivies. Bien évidemment, si cet appel à la responsabilité n’était pas suffisamment compris , respecté et pris en compte , nous serions sans doute amenés à modifier les dispositions dans le futur. Pour l’heure, la confiance que nous avons dans les résidents de la Principauté nous paraît suffisante. »  En revanche des contrôles seront réalisés par la Sûreté publique pour s’assurer que des rassemblements n’aient pas lieu et que  les déplacements  faits sur le territoire soient réellement nécessaires. 

    Pour les déplacements professionnels : un justificatif obligatoire

    Concernant les déplacements professionnels  : pour les activités ne pouvant pas être effectuées  à distance, via le télétravail par exemple, une justification de déplacement professionnel (accessible sur le site du gouvernement)  devra être remplie par  chaque employeur et montrée par le salarié en cas de contrôle. Concernant les travailleurs qui habitent sur le territoire français et qui travaillent à Monaco, ce document est également reconnu en France, en cas de contrôles des forces de l’ordre française

    -

    Les dernières news

    A Monaco, des profs de cuisine mobilisés pour nourrir les aînés

    Dans les cuisines du Lycée technique et hôtelier de Monaco, 150 déjeuners et 75 dîners sont préparés chaque jour pour aider les ainés et les plus de 70 ans à bien se nourrir.

    Patrice Cellario : « Il n’est pas question d’avoir un bac ou un brevet au rabais »

    Ce n'est que moins de deux heures après la prise de parole de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation en France, que Patrice Cellario a annoncé les mesures prises en principauté.

    JCEM : des conseils pour sauver vos entreprises

    Marion Soler mobilise donc la centaine d'adhérents de la JCEM pour poursuivre – en les réadaptant à l'actualité – les activités de son entité économique.

    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    COVID 19 à Monaco : les dernières mesures du gouvernement

    Lors de sa dernière conférence de presse, il y a quelques minutes. Le gouvernement princier a annoncé...

    Le prince Albert est positif au COVID-19

    Le communiqué officiel du palais princier vient tout juste de tomber. Le Prince Albert II qui avait été testé en début de semaine, est positif au Covid-19.