mercredi 3 juin 2020
More
    Accueil Infos Santé Coronavirus à Monaco Que faire si vous avez des symptômes ?

    Coronavirus à Monaco
    Que faire si vous avez des symptômes ?

    -

    SANTE – Les autorités sanitaires  monégasques ont mis en place un protocole en cas de suspicion de coronavirus à Monaco.

    Que faire si vous présentez des symptômes et  que vous  avez voyagé dans le nord de l’Italie, ou en Asie du sud-est ? Voici le mode opératoire à suivre.

    Comment faut-il réagir si un résident monégasque pense avoir potentiellement contracté le coronavirus ? Depuis la fin du mois de janvier, les autorités sanitaires à Monaco ont mis en place un protocole qui,  pour l’instant, reste  inchangé. « Jusqu’à présent, ce mode opératoire a fonctionné convenablement, constate  Didier Gamerdinger conseiller-ministre aux Affaires sociales et à la santé.  S’il faut le faire évoluer nous le ferons  évoluer, selon les besoins.  L’une des difficultés à laquelle nous sommes confrontés actuellement , c’est qu’il y a aussi la grippe traditionnelle. Les symptômes avec le coronavirus sont sensiblement  les mêmes. Il faut donc être prudents .»Ainsi, si  une personne à Monaco présente des symptômes de type,  température élevée (39 /40 degrés ), avec des tremblements, ou encore des  difficultés respiratoires,  et si elle a voyagé en Italie du Nord (Vénétie, Lombardie ,région de Milan), ou en Asie du sud-est , un impératif s’impose. Le malade ne doit ni se rendre  aux urgences, ni  chez le médecin mais doit téléphoner aux pompiers  (18 ou 112)

    Premier contact avec les pompiers

    « Lorsque vous appelez les pompiers,  vous allez être en contact avec un opérateur téléphonique qui va vous poser des questions . Il va vous demander si vous présentez des syndromes grippaux, si vous avez séjourné dans une zone exposée au virus, ou si vous avez été en contact avec des personnes exposées. Si c’est le cas, nous catégorisons cette personne comme un cas suspect », explique Norbert Fassiaux, chef de corps des sapeurs-pompiers de Monaco. Les pompiers contactent alors, par téléphone, un  médecin référent du CHPG qui va déterminer, en discutant avec le patient, s’il est nécessaire de lever le doute en le transportant à l’hôpital.  «  Si un transfert au CHPG est décidé, les pompiers transportent le patient avec une tenue de précaution (masque,  lunette), tout comme la victime, qui portera , elle aussi, un masque chirurgical ainsi qu’une paire de gants, rajoute Norbert Fassiaux. Sur les réseaux sociaux, on a pu voir des images qui peuvent choquer, mais c’est un principe de précaution pour limiter la diffusion éventuelle du virus. »

    Le patient au CHPG : quelles précautions ?

    Que se passe-t-il alors une fois que le patient suspect est  arrivé au CHPG ? II est admis dans un secteur sécurisé. Ce qui permet de limiter le croisement  avec  les autres patients. Des « mesures barrières » sont également mises en place. « C’est une procédure habituelle qui existe dans tous les établissements de santé. Y compris en dehors du coronavirus. Ces mesures  sont applicables tous les jours   pour un certain nombre de patients qui sont à risque de contamination », explique le professeur Yann-Erick Claessens chef du service des urgences du CHPG. Par la suite, le  personnel  médical va procéder à l’examen clinique pour s’assurer que le patient n’a pas, notamment , une autre pathologie. « Il est en effet possible qu’une autre maladie évidente soit responsable de la fièvre. En revanche,  si l’origine géographique, les symptômes, et le délai d’apparition de ces symptômes sont compatibles avec une infection par le coronavirus, on met en place une procédure de prélèvement rhino-pharyngée , comme on le ferait pour le test de la grippe. » Problème : le test diagnostic du coronavirus  n’est pas disponible partout et ne l’est pas à Monaco. Seuls quelques établissements de référence existent : à Paris, Lyon, Marseille et dans les prochains jours, à Nice.  « Jusqu’à une date récente , les prélèvements étaient adressés à Paris, puis aux hôpitaux publics de Marseille , mais très prochainement , Nice va devenir centre d’analyse. Pour nous, c’est beaucoup plus pratique, car nous allons gagner du temps par rapport au transport », se réjouit Didier Gamerdinger.  

    Un transfert à l’hôpital Pasteur pour les patients positifs

    Si le test du coronavirus est négatif, le patient est rendu à la vie civile,  avec, tout de même, des mesures usuelles de protection comme pour une infection virale traditionnelle. A savoir,  un confinement relatif (éviter par exemple de rentrer en contact avec  des personnes fragiles , malades ou des  nourrissons) Si le test est positif , le patient doit resté hospitalisé jusqu’à la guérison. « La négativité absolue du virus doit être  confirmée par deux tests négatifs successifs après la résolution des symptômes cliniques » , précise le professeur Yann-Erick Claessens.   Si demain, un patient à Monaco  s’avérait positif au coronoavirus, resterait-il alors  au CHPG ? A priori non. « En accord avec les médecins de Nice,   une prise en charge  au service d’infectiologie de  l’hôpital Pasteur (qui a dédié 40 à 60  lits pour les malades du coronavirus) serait proposée.  La logique est d’avoir une cohorte de patients dans le même environnement, avec des professionnels en infectiologie qui pourraient suivre ces patients jusqu’à guérison », rajoute le professeur Yann-Erick Claessens. Une prise en charge au CHPG serait toutefois envisagée en cas d’épidémie dans la région et de saturation des lits à Nice. 

    -

    Les dernières news

    Que sont devenues les denrées alimentaires à la fermeture des restaurants ?

    Lorsque le gouvernement a décidé la fermeture le samedi 14 mars des restaurants et des bars, la question s’est posée de savoir, que faire des denrées alimentaires ?

    Ouverture le 4 mai : « Une pression énorme du monde économique monégasque »

    sMonaco a décidé de déconfiner et d’autoriser l’ouverture des commerces, le 4 mai, soit une semaine avant la France.

    La nouvelle Place du Casino de Monte-Carlo inaugurée

    Le Prince, son épouse et sa famille ont officiellement inauguré une Place du Casino new look. Cet évènement lance le top départ de la reprise des activités de la Société des Bains de Mer.




    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    Bars et restaurants rouvrent le 2 juin à Monaco

    Les bars et les restaurants de la Principauté pourront rouvrir dès le 2 juin. Sur réservation pour manger, sans réservation pour boire un verre, pas plus de six par table.

    Le retour des salariés Français et Italiens à Monaco en question

    De nombreux travailleurs en provenance de France et d’Italie vont probablement faire leur retour à Monaco lundi 4 mai. Problème : les trains et les bus seront très rares puisque la France sera encore en confinement jusqu’au 11 mai.