mardi 7 avril 2020
More
    Accueil Infos Politique Comité de suivi. Le Conseil national demande « des solutions courageuses et...

    Comité de suivi. Le Conseil national demande
    « des solutions courageuses et efficaces »

    -

    Dans un courrier envoyé aujourd’hui, jeudi 25 mars, au conseiller-ministre de gouvernement aux affaire sociales et à la santé, Didier Gamerdinger, l’intégralité des 24 élus du Conseil national souhaite obtenir « des informations claires et précises sur différents sujets d’importance pour la population ». Que ce soit en matière de masques, de dépistages, de l’utilisation de la chloroquine, et d’installations médicales exceptionnelles. « On ne peut plus raisonner en semaine ni même en journées. Chaque heure compte pour enrayer la pandémie et pour trouver les solutions courageuses et efficaces, avec le plus d’autonomie possible. »

    Pénurie de masque

    Première urgence à leurs yeux : la pénurie de masques en Principauté. « La priorité doit évidemment se porter sur les besoins de tous les personnels soignants. Mais il faut aussi penser à subvenir aux besoins de la médecine de ville, des auxiliaires de vies, des agents de la sûreté publique, et de toute autre profession susceptible d’être en contact avec du public, met en avant l’hémicycle. Il y a eu manifestement absence d’anticipation en la matière, sans stratégie autonome pour la Principauté. Nous demandons une information claire, précise avec des quantités et une date de distribution vérifiables. »

    Plus de dépistage

    Deuxième point de la lettre : la stratégie de dépistage de Monaco que le Conseil national regrette de voir caler sur celle du pays voisin. « À Monaco, où la santé forme un pôle d’excellence, il est dommage que la politique de dépistage ne soit pas en avance. L’OMS recommande en effet de dépister le plus possible, comme ce fut le cas en Corée du Sud, ou comme le président de la Métropole niçoise le réclame. La politique  de tests reste pour le Conseil national une question en suspens. Là encore, les élus demandent une information claire et précise. »

    La chloroquine

    Troisième point : le traitement par la chloroquine. « Il faut là encore adopter une position autonome, en adaptant la norme administrative à cette situation d’urgence », réclame l’hémicycle.

    Structures d’accueil

    Le dernier point concerne les structures d’accueil de futurs patients. Une demande émerge : que le coup d’après soit anticipé en matière de capacité d’accueil des malades. « En cas de saturation des lits spécialisés Covid-19, il faut que soit prévu un aménagement supplémentaire opérationnel dans un bâtiment adaptable. »

    -

    Les dernières news

    Il y a 15 ans le prince Rainier III nous quittait

    Il y a précisément 15 ans, le mercredi 6 avril 2005 à 6h35, le Prince Rainier III décédait au Centre cardio-thoracique de Monaco à l’âge de 81 ans

    La police monégasque durcit le ton

    La police a durci le ton et renforcé considérablement les contrôles ce week-end. Au total, 3500 contrôles ont ainsi été effectués en seulement deux jours.

    Françoise Gamerdinger : « L’attente de notre public sera très importante »

    Des annulations et des reports en cascade… Toutes les institutions culturelles monégasques ont été lourdement touchées par cette crise sanitaire.

    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    COVID 19 à Monaco : les dernières mesures du gouvernement

    Lors de sa dernière conférence de presse, il y a quelques minutes. Le gouvernement princier a annoncé...

    Le prince Albert est positif au COVID-19

    Le communiqué officiel du palais princier vient tout juste de tomber. Le Prince Albert II qui avait été testé en début de semaine, est positif au Covid-19.