samedi 4 avril 2020
More
    Accueil Infos Politique Allongement du congé paternité Une proposition de loi avant la fin de...

    Allongement du congé paternité
    Une proposition de loi avant la fin de l’année

    -

    Après l’allongement du congé maternité de 16 à 18 semaines, le Conseil national souhaite améliorer celui des pères.

    C’est l’élu Primo ! Pierre Van Klaveren qui porte le projet. Il explique à L’Obs’ ses motivations.

    Dans quel délai cette proposition de loi serait-elle déposée ?

    Le 12 juin dernier, le Conseil national a voté en faveur du projet de loi n° 989, modifiant la loi n° 870 du 17 juillet 1969 relative au travail des femmes salariées en cas de grossesse ou de maternité. Ce texte constitue une véritable évolution, non seulement pour les femmes, mais aussi pour la cellule familiale dans son ensemble, en allongeant le congé maternité de 16 à 18 semaines. Nous avions d’ailleurs à cette occasion, déjà évoqué notre intention de mener une réflexion sur l’allongement du congé paternité. Nous travaillons d’ores et déjà sur des pistes novatrices, notre objectif étant de déposer une proposition de loi sur ce sujet, avant la fin de cette année.

    En substance, que contiendrait-elle ?

    Le Conseil national, au travers de la commission des droits de la femme et de la famille, entend mener une étude sur l’allongement de la durée du congé paternité. En renforçant les dispositions qui régissent ce congé paternité, la situation des femmes s’en trouvera également améliorée, leur permettant notamment, d’alléger et de partager la fameuse « charge mentale », et d’envisager la reprise de leur activité professionnelle plus sereinement, en harmonie avec leur vie de jeune maman. Bien entendu, la solution ne saurait être exclusivement législative, pas plus qu’elle ne peut reposer sur la seule réforme du congé de paternité, mais c’est un premier pas qu’il nous semble aujourd’hui nécessaire de proposer.

    Quelles motivations vous poussent à souhaiter son allongement ?

    Tout d’abord, je l’avais déjà évoqué en séance publique, et même si cela peut de prime abord sembler paradoxal, renforcer les droits des femmes passe également par un renforcement des droits des hommes. L’objectif étant bien entendu de parvenir à un équilibre harmonieux entre le congé maternité, et le congé paternité. L’allongement du congé paternité permettrait avant tout un meilleur repos à la mère qui, elle-même, pourrait compter plus longtemps sur le soutien du père dans les nouvelles tâches parentales. Nous le savons, le retour au domicile après l’accouchement est souvent synonyme de chamboulements dans l’organisation de la vie de famille, et la présence du père est nécessaire afin que la mère n’assume pas seule les nouvelles tâches liées à l’enfant. Un partage plus équilibré permettrait ainsi à la mère de se reposer davantage.

    Quoi d’autres ?

    A l’heure où l’on parle beaucoup d’égalité femme-homme, l’allongement du congé paternité protégerait également davantage la carrière de la mère, lui permettant une meilleure récupération et de meilleures conditions de reprise de son activité professionnelle. Enfin, la majorité Primo ! du Conseil national est convaincue qu’un allongement du congé paternité contribuerait à faire entrer dans les mentalités, que la présence du père permet à terme de réduire les inégalités professionnelles liées aux déséquilibres entre la vie familiale et la sphère professionnelle. Tout cela bien sûr sans oublier la relation père-enfant qui parfois, hélas, passe au second plan. Quoi de mieux pour apprendre à se connaître que de passer plus de temps ensemble durant les premières semaines de la vie ?

    -

    Les dernières news

    A Monaco, des profs de cuisine mobilisés pour nourrir les aînés

    Dans les cuisines du Lycée technique et hôtelier de Monaco, 150 déjeuners et 75 dîners sont préparés chaque jour pour aider les ainés et les plus de 70 ans à bien se nourrir.

    Patrice Cellario : « Il n’est pas question d’avoir un bac ou un brevet au rabais »

    Ce n'est que moins de deux heures après la prise de parole de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation en France, que Patrice Cellario a annoncé les mesures prises en principauté.

    JCEM : des conseils pour sauver vos entreprises

    Marion Soler mobilise donc la centaine d'adhérents de la JCEM pour poursuivre – en les réadaptant à l'actualité – les activités de son entité économique.

    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    COVID 19 à Monaco : les dernières mesures du gouvernement

    Lors de sa dernière conférence de presse, il y a quelques minutes. Le gouvernement princier a annoncé...

    Le prince Albert est positif au COVID-19

    Le communiqué officiel du palais princier vient tout juste de tomber. Le Prince Albert II qui avait été testé en début de semaine, est positif au Covid-19.