jeudi 28 mai 2020
More
    Accueil Infos Politique Albert II : « Oui, j’ai eu peur, comme tout le monde...

    Albert II : « Oui, j’ai eu peur, comme tout le monde »

    -

    Dans une interview accordée le 27 mars au journal italien Il Corriere della sera, le prince Albert s’est longuement confié sur son état de santé, rassurant, et sur sa famille. Le chef d’Etat monégasque a d’abord évoqué ce qu’il a ressenti lorsqu’on lui a appris qu’il était atteint du coronavirus.  « Lorsqu’on m’a dit que j’étais positif au covid-19, oui, j’ai eu peur, comme tout le monde. Aujourd’hui, je vais mieux, mais il y a une semaine, j’étais apeuré et je me demandais comment j’avais pu attraper le virus. Je ressentais tout de même cette sensation d’avoir pu l’attraper, car le ministre d’Etat, Serge Telle, s’est révélé positif . Je suis entré en contact avec lui plusieurs fois pour discuter de l’urgence sanitaire. Je savais également qu’une dame de Londres avec laquelle j’avais discuté dans la capitale britannique était, elle aussi, positive. »

    « Nous ne nous  sommes même pas échangés une poignée de main »

    Le prince Albert II a également évoqué sa rencontre, à Londres, avec le prince Charles, 71 ans, lui aussi testé positif au coronavirus. C’était lors d’une soirée de gala, le 10 mars dernier. Rapidement, les tabloïds britanniques ont  spéculé sur une  potentielle contagion entre têtes couronnées. Une hypothèse à laquelle ne croit pas le chef d’Etat monégasque :  « J’espère vraiment que le prince Charles ne le pense pas. Je lui transmets tous mes voeux de rétablissement. Je ne crois pas à une contagion entre nous car, durant la soirée, nous étions assis à des côtés opposés de la table. Et nous ne nous sommes même pas échangés une poignée de main. Puis , le prince Charles est parti de cette soirée très rapidement. » 

    Pas de chloroquine pour Albert II

    Dans cette interview, le prince précise également que la princesse Charlène et les enfants se sont rendus assez tôt au Roc Agel pour se protéger du virus. Le souverain « par précaution » n’est évidemment pas allé leur rendre visite. Albert II espère toutefois que « dans les prochains jours » les tests qu’il sera amené à refaire seront négatifs pour qu’il puisse aller les retrouver.  Le souverain monégasque explique également que les médecins ne lui ont pas administré de chloroquine car, « par chance » dit-il, le personnel soignant a estimé qu’il n’en n’avait pas besoin. Lui-même d’ailleurs, avait la « sensation » indique-t-il de ne pas avoir attrapé une forme trop violente du virus. Ce qui lui a notamment permis de gérer les affaires de l’Etat depuis ses appartements privés. Au palais princier justement, on apprend que le personnel a été réduit de 50 %.

    -

    Les dernières news

    Théâtre et salles de spectacles à Monaco « Une réouverture de ces lieux est envisagée en septembre »

    Quand les salles de spectacle pourront-elles rouvrir ? A quels concerts pourrons-nous assister cet été ? Les réponses de Françoise Gamerdinger.

    Le Yacht Show à Monaco aura bien lieu fin septembre

    Le Monaco Yacht show - prévu du mercredi 23 septembre au samedi 26 septembre 2020 - aura finalement bien lieu.

    Coronavirus : Un séisme économique

    Si la pandémie de Covid-19 constitue une catastrophe sanitaire sans précédent, elle est également à l’origine de conséquences économiques désastreuses.




    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    Bars et restaurants rouvrent le 2 juin à Monaco

    Les bars et les restaurants de la Principauté pourront rouvrir dès le 2 juin. Sur réservation pour manger, sans réservation pour boire un verre, pas plus de six par table.

    Le retour des salariés Français et Italiens à Monaco en question

    De nombreux travailleurs en provenance de France et d’Italie vont probablement faire leur retour à Monaco lundi 4 mai. Problème : les trains et les bus seront très rares puisque la France sera encore en confinement jusqu’au 11 mai.