samedi 4 avril 2020
More
    Accueil Infos Economie Guillaume Rose : « Les États-Unis et la France sont plébiscités par nos...

    Guillaume Rose : « Les États-Unis et la France
    sont plébiscités par nos adhérents »

    -

    Paris, Londres, Montréal, Dubaï ou encore Tokyo… Les 540 adhérents du Monaco economic board (MEB)

    vont, cette année encore, sillonner le monde pour multiplier les partenariats économiques et tenter de nouer de nouveaux contrats. De nombreux entrepreneurs monégasques ont désormais les Etats-Unis et la France en ligne de mire.

    Avec quels pays les entrepreneurs monégasques souhaitent-ils développer des liens économiques à l’avenir ? Pour répondre à cette question, le MEB est directement allé à la source, en adressant en janvier dernier un long questionnaire à ses 540 adhérents. « Nous avons eu environ 150 retours. Au total, une trentaine de sociétés ont exprimé le souhait de faire une mission économique aux États-Unis. Cela nous a beaucoup surpris. Pour l’heure, nous n’y sommes jamais allés mais nous allons donc travailler sur cette destination. La France est également très demandée », explique Guillaume Rose, directeur général exécutif du MEB qui, à travers ce questionnaire, (dont les résultats seront dévoilés le 19 mars au Café de Paris lors d’une assemblée générale) a aussi voulu connaître les points à améliorer. Objectif : aider au mieux les entrepreneurs monégasques à se développer hors des frontières monégasques, et corriger ce qui est perfectible dans l’organisation interne.

    © Photo MEB

    Une trentaine de sociétés ont exprimé le souhait de faire une mission économique aux États-Unis

    Paris et Versailles

    En attendant de connaître les résultats, l’agenda des futures missions économiques est déjà établi. Après avoir bravé le froid en février à Novossibirsk — une sorte de silicone Valley russe —, et après une escale à la mi-mars au Dubaï International Boat Show, les représentants et adhérents du MEB vont se rendre les 30 et 31 mars à Paris. Un déplacement économique couplé — comme souvent — d’un évènement culturel. Cette fois-ci, c’est la cantatrice italienne Cecilia Bartoli et les musiciens du Prince qui se produiront à l’Opéra Royal du Château de Versailles. « L’idée est de profiter de l’effet d’aubaine qu’apportent Les Ballets de Monte-Carlo, l’Opéra, Cecila Bartoli, ou encore Le Printemps des arts. Nous tirons partie économiquement de ce qui se passe culturellement », souligne Guillaume Rose. Une trentaine d’entreprises monégasques vont ainsi faire le déplacement dans la capitale française. « Pour ces entrepreneurs, c’est une occasion unique de rencontrer d’une part la Chambre de commerce de Paris et d’autre part les divers contacts français avec lesquels les sociétés monégasques, bien souvent, ont déjà noué des liens »

    Mission à Londres

    Autre mission d’envergure : Londres du 11 au 13 juin. Pour ce déplacement, pas de Cecilia Bartoli mais une autre star de la musique : Maxim Vengerov, violoniste russe à la renommée mondiale qui fera une représentation. « Tous les acteurs monégasques ayant un lien avec le marché anglais auront la possibilité de venir, note Guillaume Rose. Avec la sortie de l’Union européenne, c’est un peu l’année de tous les dangers pour l’Angleterre. Mais c’est précisément maintenant que l’on doit capitaliser sur les relations que l’on peut entretenir avec ce pays. Pour le moment, des entreprises monégasques de construction, d’import-export, de trading, et des acteurs de la finance ont manifesté leur souhait d’y participer. » Dans le monde de la finance toujours, le MEB et l’Association monégasque des activités financières (AMAF) vont notamment se déplacer à Genève, à Zurich et au Liechtenstein. Deux voyages long courrier sont aussi prévus : au Canada, à Toronto et Montréal au mois de septembre, ainsi qu’à Tokyo (en novembre) avec les Ballets de Monte-Carlo. Une première au Japon pour le MEB. En décembre, l’année se clôturera avec une mission à Amsterdam.

    -

    Les dernières news

    A Monaco, des profs de cuisine mobilisés pour nourrir les aînés

    Dans les cuisines du Lycée technique et hôtelier de Monaco, 150 déjeuners et 75 dîners sont préparés chaque jour pour aider les ainés et les plus de 70 ans à bien se nourrir.

    Patrice Cellario : « Il n’est pas question d’avoir un bac ou un brevet au rabais »

    Ce n'est que moins de deux heures après la prise de parole de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation en France, que Patrice Cellario a annoncé les mesures prises en principauté.

    JCEM : des conseils pour sauver vos entreprises

    Marion Soler mobilise donc la centaine d'adhérents de la JCEM pour poursuivre – en les réadaptant à l'actualité – les activités de son entité économique.

    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    COVID 19 à Monaco : les dernières mesures du gouvernement

    Lors de sa dernière conférence de presse, il y a quelques minutes. Le gouvernement princier a annoncé...

    Le prince Albert est positif au COVID-19

    Le communiqué officiel du palais princier vient tout juste de tomber. Le Prince Albert II qui avait été testé en début de semaine, est positif au Covid-19.