jeudi 4 juin 2020
More
    Accueil Infos Culture Jean-Christophe Maillot : « Cunningham et Béjart sont les plus grands »

    Jean-Christophe Maillot : « Cunningham et Béjart sont les plus grands »

    -

    Le directeur des Ballets de Monte-Carlo, Jean-Christophe Maillot, lève le voile sur ses préférences artistiques et les plus beaux moments de sa carrière, en tant que danseur et chorégraphe.

    Le plus grand chorégraphe de tous les temps à vos yeux ?

    Je suis obligé de vous donner deux noms, complètement à l’extrême. D’abord, Merce Cunningham. C’est un chorégraphe qui a libéré du carcan académique la vision que l’on pouvait avoir de la danse. L’équivalent des Demoiselles d’Avignon pour Picasso. C’est un type phénoménal. Intellectuellement, il me satisfait beaucoup. En revanche, voir ses spectacles m’ennuie copieusement (rires) ! Le deuxième est selon moi Maurice Béjart. Ce n’est pas un très grand chorégraphe mais il a eu cette capacité à rendre populaire un art totalement élitiste. Il a également réussi à faire passer l’idée que la danse, par les garçons, pouvait aussi exister.

    La création dont vous êtes le plus fier ?

    Je dirais Roméo et Juliette. Car c’est un spectacle charnière. Un point central dans ma carrière qui synthétise ce que j’ai fait à Tours pendant 10 ans, et ce que je fais ici à Monaco depuis 25 ans.

    Le talent actuel, danseur ou chorégraphe, qui vous impressionne le plus ?

    Je dirais Cherkaoui. Je n’aime pas tout ce qu’il fait mais il m’impressionne dans son engagement et sa force de travail. Il a compris le monde tel qu’il est.

    © Photo Alice Blangero

    LIEUX — « Il est évident que danser, comme on l’a fait au Bolchoï, est assez exceptionnel. »

    Le moment le plus marquant de votre carrière de danseur ?

    Quand je jouais le rôle d’Armand dans La Dame aux camélias de John Neumeier. Cela a été un aboutissement très important. A ce moment-là, j’ai eu le sentiment d’avoir accompli quelque chose d’assez rare pour un danseur.

    La plus belle salle de spectacle pour se produire ?

    Je dirais la salle du Grimaldi Forum car il est très rare d’avoir une scène aussi grande avec un rapport de scène aussi bon. Tout le public peut bien voir. Mais il est évident que danser, comme on l’a fait au Bolchoï, est assez exceptionnel.

    Le style musical que vous préférez ?

    J’adore la variété ! La musique pour moi est quelque chose qui vous ramène dans une atmosphère. Et la variété me met de bonne humeur. Je travaille sans cesse sur de la musique contemporaine et de la musique classique. J’en écoute tout le temps pour le travail, mais la variété me donne un plaisir plus immédiat.

    -

    Les dernières news

    A la frontière italienne, les contrôles continuent

    L’ouverture de la frontière a semé la pagaille avec plusieurs kilomètres de bouchons le 3 juin au matin. La préfecture des Alpes-Maritimes rappelle les règles à suivre pour s’y rendre.

    Aides financières de l’Etat : jusqu’à quand ?

    Jusqu’à quand les aides financières de l’Etat qui ont été débloquées pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire vont-elles durer ?

    Des livres à domicile ou prêts à emporter

    La mairie de Monaco a annoncé que la médiathèque mettait en place deux nouveaux procédés. Il est désormais possible d’emprunter livres, revues, CD, DVD.




    Les plus lus

    Crise du coronavirus : Le Prince hausse le ton

    Regrettant que le Conseil national ne respecte son appel « à l'unité nationale » dans la gestion de cette crise sanitaire, le Prince Albert II a pris la parole dans un communiqué de presse envoyé ce jour par le palais princier.

    Bars et restaurants rouvrent le 2 juin à Monaco

    Les bars et les restaurants de la Principauté pourront rouvrir dès le 2 juin. Sur réservation pour manger, sans réservation pour boire un verre, pas plus de six par table.

    Le retour des salariés Français et Italiens à Monaco en question

    De nombreux travailleurs en provenance de France et d’Italie vont probablement faire leur retour à Monaco lundi 4 mai. Problème : les trains et les bus seront très rares puisque la France sera encore en confinement jusqu’au 11 mai.