diocese-abus-sexuels-cellule-ecoute-monaco-photo-couv-obs-actualites

Victimes d’abus sexuels :
une cellule d’écoute au diocèse

Soutien — Désormais, à Monaco, les victimes d’abus sexuels commis par des représentants de l’église catholique peuvent s’adresser à une cellule de soutien. Créée par le diocèse, elle est composée de deux femmes et de deux hommes : une psychologue, un médecin, un juriste et un prêtre. Pour venir en aide aux victimes, une ligne téléphonique et une adresse de messagerie dédiées ont été mises en place (1). « Il est à noter que cette cellule ne se substitue en aucun cas à la justice et ne dispense pas les chrétiens et ministres ordonnés d’informer les instances judiciaires de toutes situations dont ils auraient connaissance et qui relèveraient de son domaine », indique le diocèse dans son journal Eglise à Monaco (n° 168 juillet/août) En France, en février dernier, une commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE) a été mise en place. Et un appel à témoignages a été initié pour venir au secours des victimes. Cette commission a pour mission de faire la lumière sur les abus sexuels commis par des clercs ou religieux sur des mineurs et personnes vulnérables depuis les années 1950.

(1) + 377 99 99 15 99 cellule.ecoute@diocese.mc.

 

écrit par Pascallel Piacka