Veronic-DiCaire-@-Julien-Cauvin-Starface

Véronic Dicaire
A pleine voix

CULTURES MULTIPLES/L’imitatrice canadienne aux plus de 100 voix sera au Grimaldi Forum les 30 et 31 janvier. Entre deux répétitions de danse et dans un éclat de rire, la candidate de Danse avec les Stars s’est prêtée au jeu des questions/réponses pour L’Obs’. Rencontre.

 

’ascension a été fulgurante pour cette belle quadra blonde canadienne. De son Ontario natal, elle a tapé dans l’œil de René Angélil, le mari producteur de Céline Dion. Son talent, c’est sa voix hors norme qui lui permet une palette d’imitation de 100 chanteuses différentes. Whitney Houston, Christina Aguilera, Tina Turner mais aussi Lara Fabian, Louane ou encore Edith Piaf… Véronic Dicaire a adapté son spectacle Voices à sa venue triomphale en France. « J’ai commencé au théâtre de la Gaîté Montparnasse et 11 mois plus tard, je remplissais l’Olympia », s’enthousiasme l’artiste, chanteuse dans l’âme. Entre deux répétitions pour l’émission Danse avec les Stars, dont elle est l’une des têtes d’affiche, elle répond près de son Rémon (son compagnon dans la vie et son manager) aux questions de L’Obs’. Son accent québécois est forcément bien marqué, son énergie et son sourire débordent du combiné. « Petite, mon but ultime était d’être chanteuse. Avec les imitations, j’aime le mystère qui reste présent autour de ma voix véritable… ».

 

« L’imitation vocale sans rentrer dans la caricature »

A Monaco, l’artiste compte bien faire une petite surprise locale en imitant la princesse Stéphanie. Enfant, elle fredonnait Comme un ouragan et Flash à tout bout de champ… « Chez Stéphanie, tout est dans la retenue, comme chez Vanessa Paradis, mais ça ne veut pas dire que c’est plus facile à imiter. Ça me demande autant de travail que les autres voix plus puissantes. En tout cas, mon spectacle hommage aux femmes, je l’ai voulu comme une montagne russe d’émotions », plaisante t-elle. Début janvier, elle sillonnera la France pour 40 dates. « Il faut conserver un régime de bonne sœur pour tenir la distance », rigole Véronic. Il faudra tout de même s’astreindre à une discipline stricte : peu de paroles, des réchauffements vocaux et une bonne hygiène alimentaire. C’est la clé pour donner l’illusion d’une scène avec Isabelle Boulay, Vanessa Paradis ou encore Dalida dont l’imitatrice adoptera tous les tocs. « Ça va appuyer l’imitation vocale sans rentrer dans la caricature ou la parodie. » Cette tournée, la Québecoise, désormais Française de cœur, l’attend avec impatience. « C’est une belle histoire d’amour avec ce pays. » Un pays qui semble l’avoir adopté : Véronic Dicaire intègre la troupe des Enfoirés pour les sept représentations de janvier à Paris en 2016.

 

Voices, 30 et 31 janvier à 20h au Grimaldi Forum. Tarifs : De 49 à 62 euros. Durée 1h40. Réservations : www.montecarloticket.com. Renseignements : Du mardi au samedi de 12h à 19h. +377 99 99 30 00.

écrit par AnneSophie