Un tableau qui fait jaser

C’est l’histoire d’un tableau exceptionnel. Le Salvator Mundi de Leonard de Vinci, a été vendu le 15 novembre aux enchères à New-York à 450 millions de dollars. Cette toile de maître, ex-propriété de Dmitry Rybolovlev, est ainsi devenu le tableau le plus cher du monde. Le Louvre veut aujourd’hui le voir exposé à côté de la Joconde dans le cadre d’une exposition consacrée à Da Vinci, organisée pour les 30 ans de la Pyramide en 2019. La vente de cette toile emblématique, dont la valeur a fluctué au fil du temps, perturbe surtout l’affaire judiciaire Rybolovlev-Bouvier. « La preuve est faite, le tableau a été adjugé pour près de trois fois le prix auquel je l’avais cédé à Dmitri Rybolovlev », résume Yves Bouvier, qui souhaiterait voir le Russe retirer sa plainte d’escroquerie à Monaco. « Nous ne contestons pas le prix des œuvres achetées par l’intermédiaire d’Yves Bouvier. Nous contestons devant la justice les méthodes qu’il a employées pour générer d’énormes plus-values et les dissimuler à son client », a communiqué le responsable du family office de l’oligarque, Sergey Chernitsyn.

écrit par Milena