Tunnel-Rainier-III-Exercice-sécurite-2-@-DirCom

Tunnel Rainier III : 200 forces vives pour un exercice binational de sécurité

Mardi 27  novembre, le tunnel Rainier III a exceptionnellement été fermé à la circulation de 21h à minuit pour un « exercice majeur de sécurité civile ». Axe très important, cet ouvrage relie les frontières monégasques et françaises. C’est donc sous l’égide du département de l’Intérieur et de la préfecture des Alpes-Maritimes que cette simulation d’un accident entre un autobus interurbain et plusieurs véhicules de tourisme s’est déroulée. Emprunté chaque jour par plusieurs milliers de véhicules, le tunnel Rainier III, notamment pour sa sortie ouest de la Principauté et son accès à l’autoroute A8/A500, draine chaque jour des milliers de véhicules. Mardi soir, c’est dans la partie haute du tunnel que s’est déroulé le faux accident occasionnant de nombreuses fausses victimes. « L’exercice permet la mise en œuvre du plan de secours binational visant à coordonner et à mettre en place la chaine de secours entre la Principauté de Monaco et le département des Alpes-Maritimes », assure la communication du gouvernement. 200 forces vives — sapeurs-pompiers, policiers, personnel soignant et administratifs — ont été engagées dans cet exercice qui « s’inscrit dans la continuité des différents exercices d’ampleur menés ces dernières années avec la Principauté », rappelle encore le gouvernement monégasque. A l’image des exercices Monoïkos et Richter, simulation de séisme en mer Ligure, en lien déjà avec la préfecture des Alpes-Maritimes, la simulation d’un accident dans le tunnel ferroviaire de Monaco ou la simulation d’une attaque terroriste dans l’auditorium Rainier III. « Il permet un entrainement régulier des forces d’intervention tant monégasques que françaises. » _A-S.F.

 

écrit par AnneSophie