Téléphérique :
Raffaele persiste et signe

Pas question de lâcher le morceau. A l’occasion de la commission franco-monégasque, le 3 mars, Jean-Jacques Raffaele a milité à nouveau pour « une méthode de transport doux via un parking de dissuasion à la Turbie ». Le maire de la Turbie veut se raccrocher au wagon du projet de téléphérique urbain monégasque qui pourrait relier le Jardin Exotique, Fontvieille et le Rocher. « J’ai cru comprendre que la gare de départ de ce projet autoriserait l’arrivée d’un autre point venant de la France. C’est évident qu’il faudrait qu’il y ait un raccordement de ces deux projets », a-t-il ainsi développé à Monaco Hebdo. Le ministre d’Etat Serge Telle ne lui a pas fermé la porte. Selon le chef du gouvernement monégasque, « ce projet de téléphérique, pour l’instant en intra-muros, permettra toute possibilité d’adjonction vers les communes limitrophes. »

écrit par Milena