Sedentarite-problème-sante-publique

Sédentarité 2.0 Un problème de santé publique

Sport-Santé — Docteurs en sciences du mouvement humain, Mélanie Emile et Jérôme Vaulerin expliquent les risques de la sédentarité notamment liée à l’utilisation des nouvelles technologies —

Notre société actuelle rend les individus de plus en plus sédentaires. L’une des causes pourrait être l’arrivée des nouvelles technologies (ordinateur, tablette, téléphone, télévision), avec un accès à internet n’importe où et n’importe quand. Selon une étude récente de Statista, il semblerait qu’en 30 ans, les Français auraient multiplié par trois leur temps passé devant les écrans. Les écrans quels qu’ils soient sont utilisés de manière trop fréquente et leur temps d’utilisation atteint presque les 8 heures par jour (télévision : 240 minutes vs. écrans : 236 minutes). D’ici la fin 2019, les Français passeront plus de temps sur internet que devant la télévision. Une des raisons résiderait dans le fait que nos téléphones portables font offices d’ordinateur et de télévision. Ainsi, il est important de se fixer des limites journalières ou hebdomadaires, et utilisez internet uniquement pour ce qui est primordial. Si vous utilisez votre téléphone mobile à des fins professionnelles et personnelles, essayez d’abord de diminuer l’utilisation personnelle. Par exemple, ne plus utiliser le téléphone après 20h pourrait améliorer la qualité de vie (fatigue, sommeil) mais également les relations sociales et notamment familiales en mettant à profit ces instants (manger en famille dans le calme en se racontant sa journée sans écrans).

Sédentarité accrue

Ce temps de sédentarité devant les écrans est un problème de santé publique. Une personne qui travaille 8 heures par jour, assise devant son ordinateur augmente de 40 % le risque de développer une maladie chronique dans les années à venir. Cette personne devra faire au moins 30 minutes par jour d’activité physique (marche, vélo, course à pied, gym) pour pallier à ces comportements sédentaires. Si à cela vous ajoutez d’autres comportements néfastes pour votre santé tels qu’une mauvaise alimentation (produits gras, sucrés, salés), une consommation d’alcool, la cigarette, un mauvais sommeil, vous augmentez alors ce pourcentage.

Sedentarite-probleme-sante-publique-article

CONSEIL — « Ne plus utilisez le téléphone après 20h pourrait améliorer la qualité de vie (fatigue, sommeil) mais également les relations sociales et notamment familiales. »

Les bons gestes

Pour remédier à cette sédentarité professionnelle, il est important de se lever de sa chaise toutes les heures et marcher au moins 5 minutes. Préférer les escaliers plutôt que l’ascenseur. Attention, tout de même à y aller de façon progressive. Par exemple, si vous travaillez au 6ème étage, montez deux étages à pied la première semaine puis augmentez les semaines suivantes, et à votre allure, ne faites pas une course ! De plus, la population est moins active physiquement, les déplacements se font pour la plupart avec des véhicules motorisés (voiture, motos). Dans la mesure du possible, il serait préférable soit de se déplacer (trajet domicile-travail, pause déjeuner) à pied soit en vélo ou trottinette (non électrique). Par exemple, si vous prenez le bus arrêtez-vous un arrêt avant et terminez le trajet à pied. Tout est question d’organisation mais cela reste à la portée de tous.

Courir 2 fois par semaine

Enfin, pour les plus motivés, la reprise d’une activité physique à la rentrée, est une bonne option. Choisir une activité physique qui nous plait, que ce soit en salle ou à l’extérieur, seul ou à plusieurs, se fixer des objectifs semaine par semaine permet de rester motivé (e.g., courir 2 fois par semaine 30 minutes puis 3 fois). L’atteinte des objectifs assure un maintien de l’activité en renforçant la confiance et la satisfaction de soi. De nombreuses études scientifiques ont démontré l’effet de l’activité physique sur la santé, notamment en limitant le risque de maladies chroniques (diabète, maladies cardiovasculaires, obésité), en permettant de se maintenir en forme physiquement (perte de la masse grasse au profit de la masse musculaire) et en ralentissant le vieillissement physique et cognitif (amélioration de la mémoire). Il n’est jamais trop tard pour prendre sa santé en main. En résumé, rester actif permet de rester en bonne santé, quelle que soit l’activité pratiquée. Il est important de contrecarrer les comportements sédentaires que la société impose de par son évolution.

 

écrit par La rédaction