Single-Buoy-Moorings-SBM-Offshore-@-MH-DSC_0343

SBM Offshore : « un accord consensuel » trouvé

SOCIÉTÉ/Fin de l’impasse à la SBM Offshore. Un « accord consensuel » a été trouvé au conflit social qui opposaient délégués du personnel et direction. C’est le gouvernement qui l’a annoncé le 10 avril dans un communiqué. « Les discussions traînaient en longueur et commençaient à s’enliser. Des tensions apparaissaient clairement », précise l’Exécutif. Comme pour Robertshaw, c’est Stéphane Valeri, le conseiller pour les Affaires sociales, qui a joué les médiateurs « à la demande des deux parties. » Les salariés avaient une exigence : que le plan soit arrêté uniquement sur la base du volontariat. « Ce qui a été accepté », note le gouvernement. Bilan : chaque salarié volontaire pour le départ se verra attribuer une indemnité de 1,7 mois, par année d’ancienneté, plafonnée à 20 mois ou 300 000 euros. Trois mois d’indemnités supplémentaires ont également été octroyées à tous les salariés rémunérés à moins de 3 000 euros mensuel. Au final, 203 salariés sur un total de quelque 1 200 personnes vont quitter le siège monégasque. Après ce plan, cette entreprise néerlandaise spécialisée dans l’industrie pétrolière continuera tout de même à employer plus de 1 000 personnes en principauté.