« Savoir quels pays s’intéressent à nous »

 

Article publié dans L’Obs’ n°135 (septembre 2014)

3 QUESTIONS À/…Bernard Rousselot, membre de l’Association Monégasque des Activités Financières (Amaf), explique le succès du site Monaco for Finance (MFF) lancé en 2012.

 

Pourquoi avoir créé ce site ?

La finance, c’est 3 000 salariés à Monaco. Il faut donc imaginer ce que sera le Monaco de demain. Avant, l’essentiel de la communication se faisait par écrit ou par l’intermédiaire de conférences. Mais aujourd’hui, la nouvelle génération utilise essentiellement le web. Et puis, c’est aussi un moyen pour nous de savoir quels pays s’intéressent à nous. Actuellement, les visiteurs qui fréquentent le plus notre site sont la France, Monaco, la Suisse, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

 

Pourquoi les gens visitent votre site ?

Aujourd’hui, nous enregistrons environ 1 100 connexions par mois et 3 000 pages consultées. Les gens veulent savoir qui sont les acteurs de la place financière monégasque. Mais on s’est aussi ouvert vers d’autres professions réglementées. Comme les assureurs, les avocats, les experts comptables et les autres prestataires de services.

 

Les nouveautés sur monacoforfinance.mc ?

Aujourd’hui notre site est prêt pour tout type d’évolution, notamment sur le plan linguistique. On va par exemple ajouter la langue russe pour voir l’impact en terme de fréquentation. On prévoit aussi d’ouvrir notre site à la communication pour des entreprises monégasques. Il s’agira d’un service payant.