Rachat de Monaco Telecom : non à Batelco

POLITIQUE / Le ministre d’Etat, Michel Roger a confirmé le 24 septembre que le gouvernement ne souhaitait pas valider le rachat de Monaco Telecom par Batelco : « Le gouvernement cherche avec l’actionnaire majoritaire Cable & Wireless, un autre repreneur. » Le 31 mars 2014, l’offre de rachat faite par Batelco prendra fin. « Ce qui ne signifie pas que l’on reste inactif. Mais d’ici cette date, il faut laisser sortir Batelco » a ajouté le conseiller pour les finances, Jean Castellini. Le groupe de télécommunications du Bahreïn Batelco était entré le 3 avril dernier au capital de Monaco Telecom à hauteur de 13,75 % après le rachat de la branche Monaco et Îles, de l’actuel actionnaire majoritaire de l’opérateur, Cable & Wireless Communications. Reste à savoir qui sera candidat au rachat de Monaco Telecom.