Helsinki-City-of-Helsinki-Tourist-and-convention-bureau

Que faire
le temps d’un week-end

CONSO / L’Obs’ a sélectionné 5 destinations pour passer un week-end pas comme les autres.

Culturelle
Helsinki, la blanche

Capitale et plus grande ville de la Finlande avec plus de 600 000 habitants, Helsinki est aussi considérée comme l’une des villes les plus propres du monde. L’offre culturelle est importante, notamment autour de la musique, de la danse, du théâtre et du cinéma. Une destination idéale pour une escapade sous la neige. Et peut-être avoir la chance d’admirer une aurore boréale.

La forteresse de Suomenlinna

La forteresse de Suomenlinna © Photo City of Helsinki Tourist bureau

Vol : Lufthansa et SAS Scandinavian Airlines proposent une liaison au départ de Nice, avec escale à Francfort à l’aller, et à Copenhague au retour. A partir de 606 euros par personne aller-retour, sur le vol le plus court. Compter 3h15 de vol.
Où dormir ? Le Scandic Paasi (Paasivuorenkatu 5 B) propose un cadre agréable à partir de 72 euros la nuit pour une chambre standard avec lit double.
Où manger ? Restaurant idéal pour les couples, l’Olo Ravintola (Pohjoisesplanadi 5) propose de découvrir la cuisine locale à travers différents menus. Réservation conseillée pour le dîner.
Que visiter ? La forteresse de Suomenlinna, construite en 1 748 sur les îles au large d’Helsinki. Sur place, il faut aller voir l’église, la grande cour Linnanpiha ou encore la porte du roi. Compter 10 euros pour la visite guidée en anglais.
Où sortir ? L’Ateljee Bar, situé au sommet de l’hôtel Torni (Yrjonkatu 26). Parfait pour déguster un cocktail, tout en profitant de la vue sur Helsinki et ses superbes couchers de soleil.
Météo : De -1° à -8°.

Montagnes
Innsbruck, la tyrolienne

Innsbruck

© Photo DR

Située entre deux chaînes de montagne, Innsbruck est la cinquième ville d’Autriche avec plus de 121 000 habitants. Ambiance enneigée assurée en fin d’année. Incontournable, la balade dans la vieille ville, située entre le fleuve et la cathédrale. A ne pas manquer non plus, le goldene dachl ou petit toit d’or, un balcon de style gothique qui symbolise Innsbruck, construit à la demande de Maximilien Ier de Habsbourg en 1 500.
Vol : Lufthansa et Austrian Airlines proposent une liaison au départ de Nice avec escale à Francfort à l’aller, et Vienne au retour. A partir de 452 euros. Compter 3h35 de vol.
Où dormir ? Au Penz Hotel West (Furstenweg 183), où les chambres sont modernes et spacieuses. Salle de sport, sauna et hammam sont accessibles. Chambre double standard à partir de 190 euros la nuit.
Où manger ? Pour découvrir la cuisine locale, direction le Goldenes Dachl (Hofgasse 1). Au menu, plats traditionnels autrichiens et tyroliens.

Innsbruck

© Photo DR

Que faire ? Les balades et visites culturelles ne manquent pas. Les amateurs de ski peuvent se rendre au Patscherkofelbahnen (Bilgeristrasse 24), une station de ski qui offre une vue imprenable sur Innsbruck et les villages alentours.
Où sortir ? Au 11er Haus, pour une ambiance autrichienne et le grand choix de bières que propose ce bar/pub situé sur Herzog Friedrich Straße 11, où il est aussi possible de manger.
Météo : De -5° à 4°.

Chaud
Malte, la festive

l'ile de Malte

© Photo DR

Pour faire la fête le 31 décembre, direction Malte. Et plus précisément à Saint Julian’s. Sur place, il faut aller dans l’ancien lieu-dit de Paceville. Là, des dizaines de bars et de discothèques où les touristes affluent chaque année. Fiesta garantie.
Vol : Lufthansa et Air Malta proposent un vol aller-retour à partir de 714 euros par personne, avec une escale à Francfort. Compter 4h15 de vol.

Où dormir ? À l’Hostel Malti, dans le quartier de Saint Julian’s, au 41 Birkirkara Hill. Pas cher, c’est une auberge de jeunesse où la chambre double est affichée à 35 euros la nuit.
Où manger ? Au Wigi’s Kitchen, sur Main Street (Triq il-Kbira), où l’on trouve une cuisine méditerranéenne à base de fruits de mer, de poissons et de viandes grillées et de pâtes à des prix très raisonnables.
Que visiter ? Pas vraiment une visite, mais une activité originale pour la fin d’année. Rendez-vous au Cresta Dive Center sur St Georges Bay, où Dave initie sa clientèle à la plongée dans différents lieux. Notamment au Blue Hole, l’un des sites de plongée les plus réputés au monde. À partir de 60 euros.Où sortir ? Au Footloose Fun Bar, l’un des bars les plus branchés de la ville. Les tarifs sont au plus bas : 2 euros la bière et 4 euros l’alcool fort.
Météo :De 11° à 15°.

Proche
Rome, l’éternelle

Rome

© Photo Fototeca ENIT – Vito Arcomano

Capitale de l’Empire Romain dansl’Antiquité, Rome est la capitale de l’Italie depuis 1871. A seulement 1h15 de Nice, cette ville possède une offre culturelle et historique de grande qualité. Jeter une pièce dans la fontaine de Trevi, visiter le Vatican ou le Colisée… Et les 12 coups de minuit sur la Piazza del Popolo bien sûr.

Rome

© Photo Fototeca ENIT – Vito Arcomano

Vol : EasyJet propose un vol direct au départ de Nice à partir de 190 euros par personne l’aller-retour. Compter 1h15 de vol.
Où dormir ? A l’hôtel Aurelius, à proximité des transports publics, 458 Via Aurelia. Pratique pour la visite de la ville. Pas de restauration midi et soir, mais petit déjeuner copieux compris avec la nuit. Chambre double à partir de 130 euros la nuit.
Où manger ? Au Machiavelli’s Club (Via Machiavelli 49), où Mauro prend le temps d’expliquer sa cuisine traditionnelle. La carte change toutes les semaines, sauf les pâtes. Attention : prendre du liquide, la carte bleue n’est pas acceptée.
Que visiter ? Le Panthéon, la maison dédiée au culte de « tous les dieux », qui fût construite sur ordre de l’empereur Hadrien entre 118 et 126 après Jésus-Christ. Entrée gratuite.
Où sortir ? Il Piccolo, petit bar-restaurant situé dans une rue piétonne, Via del Governo Vecchio, 74, près de la Piazza Navona. Idéal pour déguster un verre de vin accompagné de charcuterie à l’heure de l’apéritif.
Météo : De 6° à 12°.

Agréable
Munich, la bavaroise

Munich

© Photo DR

Troisième ville allemande après Berlin et Hambourg avec 1,4 million d’habitants, Munich est aussi très connue pour son Oktoberfest, la fête de la bière, et son marché de Noël. Sans oublier une vie culturelle variée : orchestres, opéras, musées… Munich est aussi réputée pour son architecture et ses jardins. En fin d’année, Munich est une ville agréable pour un réveillon entre amis ou en famille.
Vol : Lufthansa propose une liaison directe au départ de Nice, à partir de 230 euros l’aller-retour par personne. Compter 1h30 de vol.
Où dormir ? Le Motel One Muenchen City Sued, à une dizaine de minutes du centre ville en métro, à Weissenseestrasse 140. A partir de 77 euros la nuit pour une chambre double.
Où manger ? Le Bogenhaeuser Hof (Ismaninger Str. 85) est un restaurant qui propose une cuisine locale et moderne, saluée par le guide Michelin.
Que visiter ? Aller faire un tour dans la Residenz Munchen (résidence de Munich) au cœur de Munich, pour découvrir la maison des rois de Bavière.
Où sortir ? L’Augustinerbrau München (Neuhauserstrasse 27) est une brasserie munichoise qui fait partie de la sélection officielle des six bières de l’Oktoberfest. A ne pas rater.
Météo : De -4° à 2°.

Corinne Louison,

directrice générale adjointe de Directours,

agence de voyage spécialisée dans le luxe.

Corinne Louison

© Photo DR

Quelles sont les destinations les plus demandées pour le nouvel an ?
Essentiellement des destinations ensoleillées. Cette année par exemple, nous avons eu beaucoup de demandes pour les Maldives, les Seychelles ou des villes de l’océan Indien. Mais aussi pour l’Asie où la Thaïlande, qui ont un certain succès. Zanzibar également. Mais ce sont des séjours sur une semaine.

Combien ça coûte ?
Partir une semaine à cette période pour une famille de deux adultes et deux enfants revient à environ 2 000 euros par adulte et environ 1 500 euros par enfant. Depuis la crise, les gens ont tendance à prévoir leur budget à l’avance. Objectif : limiter les extras une fois sur place. Du coup, ils plébiscitent les formules « tout compris » ou les pensions complètes. Sinon, New-York a toujours la côte pour le nouvel an. Louer un appartement sur place pour une semaine, revient à 1 300 euros par personne.

Et pour les destinations européennes ?
Les week-ends en Europe marchent aussi très bien. Pour un week-end de 3 jours et 2 nuits, il faut compter 450 à 500 euros par personne selon les destinations. Très demandé, il y a Tenerife, Barcelone, Venise ou Vienne. Rome est une destination qui plait beaucoup aussi. La forte concurrence sur sa desserte joue beaucoup. Car du coup, les compagnies sont obligées de baisser leurs prix pour attirer les clients. Le nouveau pape François a aussi dopé cette destination. Résultat, on a enregistré une hausse de 30 % pour Rome cette année.

Les gens partent beaucoup pour le réveillon du 31 décembre ?
Oui. Ils partent après Noël. Les dates de départ les plus recherchées sont les 26, 27 et 28 décembre. Ce qui permet de rentrer le week-end du 4 et 5 janvier pour assurer la rentrée des enfants le 6 janvier. En revanche, les gens bougent beaucoup moins pour Noël, car ils préfèrent rester en famille.
_Propos recueillis par Romain Chardan