Ballets-MC-Maillot-photo-by-M.Logvinov

Quand Maillot crée pour le Bolchoï

Article publié dans L’Obs’ n°132 (mai 2014)

CULTURE/C’est une première depuis qu’il est devenu chorégraphe et directeur des Ballets de Monte-Carlo en 1993. Jean-Christophe Maillot a créé un ballet pour une autre troupe que la sienne (voir son portrait dans L’Obs’ n° 129). Commandée par le Bolchoï, la première de La mégère apprivoisée aura lieu le 4 juillet prochain au théâtre du Bolchoï. C’est donc une adaptation de l’ouvrage de William Shakespeare (1564-1616) qu’a réalisée Maillot. Pour mener à bien ce projet, il s’est entouré de quelques fidèles. Notamment Jean Rouaud à la dramaturgie, Ernest Pignon-Ernest à la scénographie ou Dominique Drillot aux lumières. Fait nouveau, Maillot a pris l’étoile des Ballets de Monte-Carlo, Bernice Coppieters, en tant que chorégraphe adjointe. Côté musique, ce sont principalement des œuvres du compositeur russe Dmitri Chostakovitch (1906-1975) qui ont été choisies.

Par ailleurs, la programmation estivale des Ballets propose deux grands spectacles pour le mois de juillet. Du 16 au 19, les Ballets de Monte-Carlo joueront trois pièces au cours d’une même soirée. Sigh, de Marco Goecke et spécialement créée pour la troupe monégasque, New Sleep, de William Forsythe et Petite mort, de Jiri Kylian. Du 24 au 27 juillet, c’est la création de Maillot, Choré, qui sera à nouveau présentée. _R.C.