Pasche : le Crédit Mutuel contre-attaque

Article publié dans L’Obs’ n°131 (avril 2014)

JUDICIAIRE / Le groupe Crédit Mutuel-CIC et la Pasche Monaco ont fait enregistrer par un huissier une conférence de presse relative aux affaires de la banque Pasche (voir L’Obs’ n° 127). Organisée le 9 avril à Lyon par Me Sophie Jonquet et Philippe Genin, il a notamment été question du volet monégasque de ce dossier. La Pasche Monaco et le Crédit Mutuel-CIC ont indiqué au tribunal de grande instance de Lyon que Me Jonquet avait déjà tenu des « propos susceptibles de porter atteinte à leur présomption d’innocence » à leur encontre. D’après Me Jonquet, trois salariés de la Pasche Monaco ont été licenciés fin 2012 pour avoir alerté leur direction de « pratiques douteuses » au sein de l’établissement.
Ce que conteste la Pasche Monaco, cédée par le Crédit Mutuel-CIC à Havilland en novembre 2013. Une information judiciaire pour blanchiment visant cette banque a été ouverte en principauté. « Je peux comprendre que la parole que j’ai à porter et les faits que mes clients ont mis en exergue puissent éventuellement être gênants et que cette publicité dérange. Pour autant, notre propos n’est d’accuser personne, mais de relater des faits. Des faits qui sont têtus et qui seront, je l’espère, sanctionné par le juge monégasque », a réagi Me Jonquet. Le Crédit Mutuel-CIC se refuse à tout commentaire._A.P.

écrit par Adrien