Nouveaux médicaments sur ordonnance

Des produits aussi communs qu’Humex, Vicks ou Euphon, habituellement utilisés pour le traitement passager du rhume, ne pourront plus être achetés sans ordonnance en principauté. Il s’agit principalement d’anti-douleurs et de médicaments pour la toux qui pouvaient être accessibles en libre-service s’ils contenaient une quantité de principe actif inférieure à un certains seuil. Pour se mettre en conformité avec les décisions prises en France depuis le 12 juillet, les médicaments à base de codéine, de dextrométhorphane, d’éthylmorphine et de noscapine seront désormais uniquement disponibles sur ordonnance. Une décision prise par le gouvernement en réaction aux pratiques addictives et potentiellement mortelles constatées chez les adolescents et les jeunes adultes. En deux ans, une trentaine de cas graves auraient été recensés en France. Des effets d’accoutumance sont également pointés du doigt, ces molécules étant des dérivés de l’opium. Un arrêté ministériel, publié au Journal officiel de Monaco le 4 août, oblige tout patient à se munir d’une prescription médicale pour se voir délivrer ce type de médicament.

écrit par AnneSophie