Franck-JULIEN

Monaco Telecom :
« Ce n’est qu’un début, mais un bon début »

TELECOMMUNICATION — Jusqu’à présent très critique à l’égard de Monaco Telecom, la majorité Primo ! du conseil national a enfin distribué quelques bons points à l’opérateur monégasque lors d’une récente conférence de presse. Les élus ont salué les initiatives lancées ces derniers mois. « Tout d’abord, nous avons enfin une véritable volonté de déployer la fibre optique pour les particuliers de la Principauté. Ceci nous permettra de rattraper notre retard et Monaco Telecom a annoncé que dès 2020, 25 % des foyers seront éligibles », a souligné l’élu Primo ! Franck Julien, également président de la commission pour le développement du numérique. Autre point positif : étant donné que Monaco Telecom est en situation de monopole en Principauté, le conseil national considère que les usagers doivent avoir plus de souplesse, plus de choix et à des prix raisonnables. « Et là aussi, changement de paradigme très important, souligne encore cet élu. Monaco Telecom n’impose plus un seul et unique débit internet. Jusqu’à présent, c’était 1Gbps pour tous, quel que soit le besoin du foyer. Là aussi, nous avons été entendus : l’offre LaBOX mini dont Monaco Telecom fait actuellement la promotion, permet enfin de laisser le choix aux usagers pour un prix 20 euros moins cher que l’offre à 1Gbps. C’est très significatif, d’autant plus que les 39,99 euros par mois sont tout à fait comparables aux prix des offres triple play entrée de gamme des opérateurs Orange ou SFR par exemple. » D’autres offres à prix abordables ont également été lancées : notamment la création d’un forfait mobile pré-ado pour 3,99 euros par mois. Le conseil national cite également la gratuité de la ligne téléalarme pour les détenteurs de BOX… « Que de chemin parcouru. Ce n’est qu’un début, mais c’est un bon début », a conclu Franck Julien.