Thermes-Marins-Jacky-Oberti-@-Monte-Carlo-SBM-Jean-Jacques-lHeritier

Mettez vos organes au vert !

BIEN-ETRE/Après les excès culinaires et l’accumulation de foie gras, bûches et galettes des rois, n’hésitez pas à éliminer les toxines. Voici quelques conseils de Jacky Oberti, chef des Thermes Marins Monte-Carlo, pour entamer une démarche Détox.

 

Quel est l’intérêt de se faire une cure détox après les fêtes et plus largement après des excès ?

Le corps est une belle mécanique et une mise au repos régulière des pièces principales du moteur s’avère donc indispensable. Comme le mot « détox » le sous-entend, il s’agit de permettre à l’organisme d’éliminer les toxines qu’il accumule en raison d’une alimentation déséquilibrée ou trop riche ou d’une vie sociale trop chargée. Une démarche Détox s’inscrit dans une logique de respect de soi, de bien-être et de santé. Elle n’est pas uniquement une réponse aux excès de table. Bien évidemment les signaux forts d’un « ras-le-bol » de notre organisme, lourdeurs et lenteurs à la digestion, fatigue, soucis cutanés, s’expriment plus clairement en période d’après-fêtes. Si nous étions plus à l’écoute de notre corps, nous pourrions suivre un plan détox de temps en temps, aux changements de saison au printemps et à l’automne, par exemple. Cette mise au vert est très intéressante et redonne une bouffée d’oxygène à nos organes d’épuration comme le foie et les reins et secondairement à la peau.

 

Sur quelle durée ?

On peut se contenter de 3 à 4 jours, la durée idéale étant de 6 à 7 jours si on souhaite obtenir des résultats et surtout instaurer un nouveau rythme alimentaire durable plus sain, but ultime de ce type de programme.

 

Pouvez-vous conseiller un (ou plusieurs) fruit (s) à privilégier pour un jus détox ?

Les fruits sont riches en vitamine C s’ils sont crus et consommés rapidement car la vitamine C est très fragile. On peut privilégier les agrumes, le kiwi en hiver, les fraises, framboises, myrtilles et autres fruits rouges en été par exemple sans oublier le raisin, fruit de l’automne entre tous et riche en polyphénols.

 

D’autres ingrédients à conseiller ?

Les légumes verts de la région ainsi que les fruits de saison. Les légumes consommés en jus sont aussi excellents, comme le fenouil, les poireaux, topinambour, carottes, céleri, betterave et autres choux, à consommer aussi cuits pour leurs fibres et leur apport en minéraux très intéressants. On doit privilégier les aliments de saison, locaux et produits sans pesticides lorsque cela est possible.

 

Une soupe efficace ? Aux choux ?

Les soupes sont des plats de circonstance, froides ou chaudes, selon les goûts et la saison de votre plan détox. Ce sont des trésors de minéraux. Un bon minestrone de légumes avec des légumes verts de la région s’impose : on y mêle le cru et le cuit. Les légumes choisis mijotent pendant 4/5 heures et on y rajoute au dernier moment l’huile d’olive, le basilic et l’ail à cru.

 

Ce qu’il faut proscrire dans cette cure ?

C’est le moment de repos du foie et des reins, on commencera sa « cure » détox avec des fruits et des légumes uniquement, crus ou cuits, en jus ou en bouillon, soupes ou purées sans corps gras cuits et très peu de graisses crues (le fameux filet d’huile pas plus !). Laisser les reins au repos implique une alimentation pauvre en protéines, sans viandes, poissons, œufs ni produits laitiers ni fromages. Cela ne dure que quelques jours ! La détoxification des intestins se fera grâce aux fibres des fruits et des légumes, très naturellement.

© Photo Jean Jacques l’Heritier

L’activité sportive à conseiller pendant la cure ? La piscine ?

Les 3 premiers jours pendant lesquels l’alimentation apportera peu de calories, un peu de marche à raison de 45 minutes suffira. En revanche, l’activité physique, même à minima, est indispensable à l’équilibre de vie. A charge pour chacun de trouver l’activité qui convient à son emploi du temps et ses envies. L’idéal serait de planifier une heure quotidienne d’activité physique. Un bon début : prendre les escaliers et bannir l’ascenseur.

 

LES CONSEILS DU PRO/ 

Les produits à privilégier et… éviter

Privilégiez les fruits et les légumes, sous toutes leurs formes, crus ou cuits, en jus et bouillons ou vapeur. Certains légumes sont réputés pour drainer le foie. Usez et abusez de l’artichaut, du chou, des brocolis, des radis noirs, concombre, asperge et autres céleri, fenouil et poireau… Le kiwi et le citron seront des alliés de « poids ». Evitez les alcools et tous les excitants comme le thé (sauf le thé vert) ou le café, les sodas et les boissons gazeuses, même sans sucre, on leur préférera les thés verts et les tisanes. Boire suffisamment (1,5 à 2 litres par jour de boissons non gazeuses autorisées). Laissez de côté les sucreries et les dérivés, biscuits et gâteaux et tous les plats cuisinés. Ainsi que les viandes et les charcuteries, le pain et tous les féculents, pendant quelques jours (3 ou 4 jours). Utilisez un minimum de sel à la cuisson et ne salez pas à table. Les herbes et aromates compenseront très agréablement et vous découvrirez peut-être ainsi de nouvelles saveurs !

écrit par Milena