Grand-Prix-Formule-1-GP-F1-2017-@-ACM-JM-Follete-DSC_4626

Le Grand Prix, période tendue pour la police

FOCUS/Durant le Grand Prix, ils sont 330 agents de police mobilisés jour et nuit.

 

Alors que 200 000 personnes déferlent sur la Principauté durant les 4 jours du Grand Prix de Monaco, les services de la sûreté publique sont plus que jamais mobilisés. Pour la section de nuit, l’activité devient particulièrement intense. « Ce sont les mêmes missions avec de plus nombreux points de filtrages notamment sur les secteurs de la Société des bains de mer et du port Hercule, précise le commissaire Laurent Braulio, chef de la division de police urbaine. C’est beaucoup plus intense, spécifiquement en raison du nombre de noctambules présents notamment sur les établissements de la Darse Sud. »

Deux fois plus nombreux

Les fonctionnaires de police de la nuit sont de ce fait deux fois plus nombreux que lors d’un service de nuit classique, passant à une cinquantaine de policiers. Sur une journée complète du Grand Prix — jour et nuit —, le nombre d’agents de police atteint ainsi 330. Les policiers monégasques sont rejoints par des CRS français pour assurer de nombreuses missions. Celles de la journée sont démultipliées : « points de filtrages de circulation, surveillance en ville, assistance des contrôleurs de l’Automobile club de Monaco telle que l’accès aux tribunes, évacuation des voyageurs en gare SNCF, mise en place de dispositifs anti-intrusion », énumère le commissaire Braulio.

Les policiers réalisent aussi un service de fourrière pour les véhicules qui seraient garés aux endroits réservés aux activités du Grand Prix. Les classiques missions d’ilotages et de police-secours sont évidemment maintenues et amplifiées durant cette période. L’afflux de population et la fermeture de nombreuses rues imposent en effet aux fonctionnaires de police, assistés de 850 agents de sécurités mais aussi de bénévoles et de 200 sapeurs-pompiers, d’assurer les mouvements de personnes en toute sécurité. Le dimanche 28 mai 2017, jour du Grand Prix, 34 536 personnes sont ainsi arrivées par la gare de Monaco-Monte-Carlo. Un chiffre hors norme qui nécessite une régulation des flux pour éviter toute bousculade. Les policiers seront donc, cette année encore, très sollicités et attentifs pour que les festivités se passent dans les meilleures conditions.

 

 

écrit par Sophie Noachovitch