ASM-Basket-juin-2017-@-Obs-DSC_0105

L’ASM pourra-t-elle faire aussi bien que l’an passé ?

C’est le revers de la médaille. Après une saison exceptionnelle (doublé en Leaders Cup, première place de la saison régulière, médaillé de bronze en Champions League), une vague de départs a submergé la Roca Team. Pour ses dirigeants, à budget égal (environ 6,3 millions d’euros), il était « difficile voire impossible financièrement de faire prolonger les joueurs ». Exit les Américains Dee Bost, Zack Wright, Nik Caner-Medley, Brandon Davies ou Jamal Shuler, comme la pépite française Yakuba Ouattara (qui fait ses débuts en NBA). Des départs qui ont fait grincer les dents des supporters. Pourtant, les bases restent solides. Et c’est le coach monténégrin, Zvedan Mitrovic, qui a été prolongé en premier. « Il est le grand artisan de la cohésion gagnante. La Roca Team se base avant tout sur le collectif », insiste Oleksiy Yefimov, directeur exécutif du club. Le capitaine Amara Sy, le serial shooter Sergii Gladyr ou encore l’intérieur français Bangaly Fofana prolongent avec Monaco. Tout l’été, ils ont accueilli leurs nouveaux coéquipiers : les meneurs de jeu américain Aaron Craft et Dru Joyce III, l’arrière-shooteur Gerald Robinson et Paul Lacombe pour renforcer les lignes arrières, ou l’intérieur international bosnien Elmedin Kikanovic. Première échéance : le samedi 23 septembre. L’ASM se déplace sur le parquet de Paris Levallois.

écrit par AnneSophie