Ouahnoun-Presse---SANS-COMPLEXE---9212

Irrésistible pour la rentrée

Conso/La collection automne-hiver 2017 réserve son lot d’ensembles lingerie raffinés aux détails toujours sexy, associés à des modèles aux lignes intemporelles. L’Obs’ vous propose sa revue de dressing idéale pour affronter la grisaille et cocooner avec style.

 

Princesse tam.tam, jeune citadine

Liberté de corps et d’esprit ! C’est le mantra qui a motivé les sœurs d’origine indienne Louma et Shama Hiridjee il y a 32 ans lorsqu’elles ont créé leur marque de lingerie Princesse tam.tam à Paris, rue Bréa. C’est la danse enflammée de Joséphine Baker qui en a inspiré le nom. Aujourd’hui, 153 boutiques sont comptabilisées dans le réseau, revendues depuis au groupe japonais Fast Retailing, propriétaire d’Uniqlo. La maison fait valoir son savoir-faire corsetier et ça marche…

Princesse-tam.tam-05_Belle-beaute-131-1 Princesse-tam.tam-07_Monkey-064

Une irrésistible ascension qui a permis à la marque de se faire un nom dans la lingerie française. Entre « audace ludique et sagesse bohème », le cœur de cible de l’enseigne se concentre principalement sur les jeunes femmes de 20 à 40 ans. Pour cette rentrée, le rouge bordeaux prédomine avec le noir et le blanc. La forme triangle pour les soutien-gorge et les bodys font un retour en force. Du bonnet A au E, les tarifs s’échelonnent de 29 à 69 euros pour un soutien gorge.

www.princessetamtam.com. Princesse tam.tam, 45 rue Grimaldi à Monaco.

 

Aubade, quadra séductrice

Romantique, provocante, délicate ou audacieuse… La femme Aubade met son corps en valeur grâce à une collection qui cherche à embellir ses traits. Créée en 1875 sous le nom Prégermain par le docteur Bernard, spécialiste des corsets, la marque Aubade voit le jour en 1958. Son credo : du sensuel et du glamour pour une lingerie, arme de séduction massive. « Les hommes devenant les victimes consentantes de ce jeu amoureux… »

Aubade-ED-Rive-Gauche-Passion Aubade-EB-Sweet-Poetry

Aubade s’appuie sur des matières nobles comme la dentelle de Calais ou la broderie suisse. Et met en avant des « finitions raffinées » à base de passementeries, bijoux ou laçages. Sa collection automne/hiver mise sur des couleurs sobres : blanc cassé, beige, noir ou rouge. Les modèles sont sobres mais sexy avec le souci du détail notamment avec l’usage de la transparence et de la dentelle. Bon à savoir : Aubade décline ses pièces du 80A au 105F et dans une dizaine de formes. Côté tarifs, comptez de 60 à 250 euros le soutien gorge.

www.aubade.fr. Aubade, 31 boulevard des Moulins à Monaco ou chez Orcanta, centre commercial Le Métropole.

 

Huit, coquette et écolo

Huit, le signe représentant l’infini à l’horizontal mais aussi la forme de la poitrine féminine. Créée en France en 1968, Huit a été conçu pour révéler la personnalité des clientes au travers de « designs uniques et avant-gardistes ». Depuis 2009, la marque innove en proposant une collection de sous-vêtements Huit is Biotiful en coton bio. La griffe utilise même pour ces modèles une étiquette et un cintre bio, l’un en papier et l’autre en pastique recyclable.

Huit-HUIT-NOUVEL-EMOI-AMANDE Huit-ARPEGE-NOIR-de-HUIT Huit-INCANDESCENCE-SS17

Tissus luxueux ou détails finement ouvragés caractérisent les collections de lingerie. Noir, rose poudré, imprimé panthère : Huit décline ses penchants élégants et sobres aux coloris discrets, « parfois glamours, affriolants ou mystérieux » pour la rentrée. Tous disponibles en tours de poitrine de 80 à 100 avec des bonnets A à F. Soutien gorge à partir de 50 euros.

www.huit.fr. Galeries Lafayette, 6 Avenue Jean Médecin, à Nice.

 

Sans complexe, poitrine voluptueuse

Sans Complexe est une marque spécialiste des poitrines généreuses lancée en 1998. Propriété du groupe strasbourgeois Wolf Lingerie. Son plus : l’attention particulière portée au confort et au maintien de la poitrine grâce à des agrafes doubles multi positions, des dos en cheminée, ou encore des bretelles à la largeur adaptée. Le tout en utilisant principalement des mailles fluides et légères qui se mêlent à de fines dentelles, des broderies, du tulle ou de la microfibre.

Ouahnoun-Presse---SANS-COMPLEXE---9211 Ouahnoun-Presse---SANS-COMPLEXE---3904

Cet automne, les couleurs tendres comme le blanc, le gris ou le beige autant que les tons plus chauds comme le chocolat ou le rouge carmin seront à l’honneur. Côté parure, les imprimés léopard ont toujours la cote pour un hiver torride. Chez Sans Complexe, le body s’impose aussi comme une pièce maîtresse du tiroir à lingerie. Du bonnet 85B au bonnet 105G, de la taille 48 à 56, Sans Complexe s’adresse aux « silhouettes pulpeuses ». Côté prix, il faudra débourser de 24 à 41,50 euros pour un soutien-gorge.

www.sanscomplexe.com.

 

I.D. Sarrieri, Femme fatale

I.D. Sarrieri est une marque de lingerie roumaine créée en 1992 à Bucarest par Iulia Dobrin. Cette marque s’est affirmée comme internationale dès 2002. Aujourd’hui, ses créations sont vendues dans 35 pays d’Europe, en Amérique, en Asie et en Australie. « Les collections se caractérisent par une élégance raffinée, un mélange d’héritage entre savoir-faire et modernité », précise la marque. Au milieu de l’intemporel noir et blanc, I.D. Sarrieri ose la couleur avec des teintes bordeaux, rouges, bleu nuit ou vert émeraude pour sa nouvelle collection automne-hiver 2017.

ID-Sarrieri-L7327_L7373_scarlet-red_front-ID-Sarrieri ID-Sarrieri-L9819_L9813_ruby-red_front-ID-Sarrieri

La signature Sarrieri utilise l’étendue des possibles offerts par la dentelle de Chantilly, mélangée uniquement avec des tissus haute-coutures tel que le satin de soie ainsi que des éléments Swarovski. « Ce sont des créations conçues pour offrir une alternative innovante à l’usure du quotidien » affirme la marque. Du 85A au 105E, les prix grimpent très vite. A partir de 89 euros pour un soutien-gorge.

www.sarrieri.com. Boutique Elle. 4, avenue de la Madonne, Centre commercial Le Métropole à Monaco.

 

« Du confort mais tendance »

Samantha Montalban et Chloé Bernard, créatrices de la marque de lingerie Mina Storm

Comment est né Mina Storm ?

S.M : Lorsque j’ai accompagné ma sœur de 13 ans acheter son premier soutien-gorge, nous n’avons rien trouvé d’à la fois confortable, couvrant et avec du caractère. Les jeunes filles étaient délaissées par les marques. Avec Chloé, nous avons donc lancé en novembre 2016 nos premiers modèles de lingerie pour adolescentes de 10 à 14 ans. La gamme s’est ensuite élargie aux jeunes femmes de plus de 20 ans.

Votre concept ?

C.B : Du confort mais tendance ! Nos modèles sont en coton stretch pour s’adapter complètement à la forme de la poitrine de chacune. On a enlevé tout ce qui pouvait gêner le confort comme les agrafes dans le dos, les baleines ou même les étiquettes. Nous créons les pièces avec une modéliste pour trouver les formes appropriées. Nous proposons des basiques avec des motifs colorés que l’on peut porter au sport aussi bien que tous les jours.

La gamme se renouvelle souvent ?

S.M : Nous faisons effectivement évolué les modèles. Nos ventes montrent que le public adolescent est plus large que ce que l’on imaginait. On va donc aller vers des modèles plus “femme”.

C.B : Nos pièces vont de la brassière, au bandeau, et du triangle au balconnet à armature souple. En taille, on va du bonnet 75A à 95C de 32 à 36 euros. Et en culotte de la taille 30, soit 10/12 ans, à 42.

_Propos recueillis par Anne-Sophie Fontanet

www.minastorm.com.

écrit par AnneSophie