Environnement

La qualité de l’air est-elle satisfaisante à Monaco ? Pour le savoir, la direction de l’environnement a décidé de déployer 52 capteurs sur l’ensemble du territoire monégasque, sur une durée d’environ un mois (du 29 janvier au 26 février). Objectifs : mesurer les émissions de dioxyde d’azote (NO2) et d’hydrocarbures — principaux marqueurs de la pollution automobile et des combustions de fioul — mais aussi le dioxyde de soufre (SO2), composé responsable de la pollution émanant des navires. Réalisée en partenariat avec Air PACA, cette campagne permettra de réaliser une cartographie haute résolution de la qualité de l’air. Elle sera reconduite entre la mi-juin et la mi-juillet 2018.

écrit par La rédaction