Des consommateurs de cocaïne à la barre

Ils ont tous la trentaine, des emplois fixes et des envies de vie de famille. Certains se connaissent pour avoir travaillé ensemble ou côtoyé les mêmes lieux de nuit de la Principauté. Devant le tribunal correctionnel, ils étaient tous reliés par leur consommation de cocaïne dans les années 2011 à 2014.

A leur niveau, ils ont contribué

au trafic démantelé au sein du Black Legend. Apparaissant comme les seconds couteaux d’une affaire qui avait vu la condamnation de trois dealers, d’un revendeur et des deux managers principaux du bar.

Une déclaration anonyme en octobre 2012 avait poussé les policiers à enquêter. « Aujourd’hui, c’est la seconde vague. Le parquet a décidé que devaient être jugés les principaux consommateurs », souligne Jérôme Fougeras-Lavergnolle, président du tribunal correctionnel. L’audience du 21 juin a été relativement rapide car tous les prévenus ont reconnu leur culpabilité. D’une façon tempérée et calme, le procureur Jacques Dorémieux a procédé à ses réquisitions. « On est sur le monde de la nuit à Monaco. On a affaire à des gens qui travaillent ou ont des relations avec ces établissements. » Il réclame de 15 jours à 3 mois de prison avec sursis. Le délibéré sera rendu le 12 juillet.

écrit par AnneSophie