Parachutisme-IMG_4660-@Bruno-Brokken-Emirates-Aviation-Authority

Ces compétitions insolites où Monaco se démarque

Sport/Ce sont des activités qu’on associe facilement au loisir. A Monaco, des clubs de pole dance, country, jet ski ou parachutisme participent pourtant très officiellement à des compétitions où ils représentent dignement la Principauté. Tour d’horizon.

 

Monaco Parachute Team

De l’adrénaline et des résultats

C’est l’un des plus anciens clubs de la Principauté. Pourtant, ce n’est que depuis 2006 que le Monaco Parachute Team porte haut les couleurs du pays, sur autorisation du prince Albert. L’équipe de compétition se compose de 9 athlètes, tous amateurs, mais pour la majorité issus de l’équipe de France de parachutisme. « On est un tout petit club qui rapporte chaque année pas mal de titres à Monaco » résume Stéphane Mattoni, vice-président du club. Pilier de l’équipe en vol relatif à 4 ou 8, Stéphane a remporté sept fois avec ses camarades la coupe de France, trois fois le championnat de France et est devenu vice-champion du monde en 2012. Récemment, l’équipe s’est illustrée à Dubaï lors de la première édition du Clash of Champions en soufflerie (c’est-à-dire en intérieur et non en vol), en se classant parmi les 17 meilleurs mondiaux dans le vol à 4. Enfin, en août prochain, le Monaco Parachute Team participera au championnat du monde de Chicago. Avec l’espoir de ramener à la Principauté une autre récompense prestigieuse.

Contact : 06 07 83 18 36 ou stephane_mattoni@yahoo.com

 

Roca Jet Club

De l’extrême jet ski qui gagne

Jet-Ski-MH1-@-Roca-Jet-Club

Le Roca Jet Club est né en 1992 et compte aujourd’hui une soixantaine de membres. Parmi eux, six compétiteurs de 17 à 50 ans se détachent. En jet à bras, Lisa Caussin-Battaglia est devenue la championne régionale grand sud, la vice-championne de coupe du monde jet-cross et s’est classée huitième des championnats d’Europe. Alors que sa sœur Coline, 17 ans, a atteint la troisième place du championnat régional grand sud. En catégorie sport, Michel Torre, leur entraîneur et trésorier du club, est devenu vice-champion régional grand sud. Autre discipline du jet ski, le runabout ou jet à selle, a ses champions monégasques. Jean-Pierre Bessero et Jean-Paul Levy ont ainsi terminé cinquième des championnats d’Europe en catégorie endurance. Enfin, Alexandre Miano s’est retrouvé deuxième de la jet cup de Cavalaire organisé par l’animateur de télévision Vincent Lagaf. Le club vise dorénavant les championnats de France, d’Europe et du monde, ainsi que la coupe du monde et la championnat Grand ouest.

Contact : Sur Facebook Roca Jet Club

et MT Racing Monaco ou 06 43 91 36 54.

 

MC Pole Fitness

Un pole dance sexy, pas vulgaire

Pole-Dance-IMG_6930-@MC-Pole-Fitness

Installé rue de Millo pendant 2 ans, le MC Pole Fitness vient de prendre ses quartier avenue de France à Roquebrune Cap-Martin aux portes de Monaco. Ici on pratique du pole dance acrobatique et esthétique. Exit les clichés. « On est sur du sexy, jamais sur du vulgaire. En compétition, on peut même perdre des points si la tenue ou le numéro sont trop vulgaires », insiste Yana Champigny, présidente du club. Elles sont cinq à faire de la compétition au niveau international. Yana a par exemple participé au World Pole Cup de Rio de Janeiro en 2013. L’engouement pour le pole dance de loisir ou de compétition se confirme en Europe même s’il reste l’apanage des femmes. Depuis deux ans, une quarantaine de clubs ont ouvert leur porte en France. Alors qu’aux Etats-Unis, en Australie ou en Russie, hommes et femmes pratiquent ce sport depuis de nombreuses années. « Rien qu’à Moscou, on trouve 70 clubs ! »

Contact : Sur Facebook MC Pole Fitness ou 06 40 61 61 59.

 

Monaco Country Line Dance

Trois fois championne de France

Country-Line-Dance-2015-1-@-Monaco-Country-Line-Dance

La team Monaco Country Line Dance, c’est 15 compétitrices entre 13 et 50 ans. En 2015, elles sont devenues pour la troisième fois championne de France face à une vingtaine d’équipes. Et se sont classées 6ème au championnat du monde, en août. En individuel, c’est encore mieux : Sandrine Bonacorsi a terminé 1ère de sa catégorie et Isabelle Contenseau-Realini 5ème de la sienne. Le fruit d’un travail soigné et d’une coach motivée en la personne de Sophie Archimbaud, vice-présidente du club et entraîneur. Créée en 2000 à Cap d’Ail, une structure monégasque a vu le jour en 2009. « On se dépense, on travaille la mémoire et la coordination. Les bienfaits sont énormes », souligne t-elle. A Monaco, on peut aussi pratiquer la country en loisir. L’ambiance y est très fédératrice et bon enfant. Chaque année, la team compétition cherche à se qualifier au niveau national mais aussi au niveau international. Deux rendez-vous incontournables : Blackpool en Angleterre et Nashville aux Etats-Unis, chez les maîtres incontestés de la discipline.

Contact : www.monaco-country-linedance.com

écrit par AnneSophie