Maquette-centre-dentrainement-ASM-@-Frederic-Genin-Arch-Monaco

ASM : « Les résultats sont insuffisants »

FOOTBALL/Débuts poussifs, loin des objectifs européens, équipe déplumée… Le prince Albert n’est pas tendre sur la politique sportive de l’AS Monaco.

 

Quand on lui parle du début de saison l’AS Monaco, la réponse du prince Albert ne se fait pas attendre et le couperet tombe, direct : « Les résultats sont très moyens, insuffisants. » Le chef de l’Etat fustige la politique de recrutement du club rouge et blanc : « Il aurait pu y avoir une volonté plus forte d’achat de joueurs pendant le mercato. Mais Monsieur Rybolovlev, je crois, avait d’autres préoccupations que le football, et n’a pas voulu s’investir complètement… On peut le regretter. L’effectif de jeunes joueurs, certes talentueux, ne suffit pas pour maintenir de bons résultats. » Pour l’heure, le prince n’a pas eu d’échos sur des changements de stratégie pendant le mercato d’hiver et semble vouloir être proactif. « Je n’ai pas eu cette discussion encore avec les dirigeants mais je compte étudier avec eux l’orientation à donner. Si on veut jouer les premiers rôles, il faut renforcer l’équipe. »

Un message qui n’a pas échappé au vice-président de l’AS Monaco, Vadim Vasilyev, qui lui a très vite répondu dans L’Equipe : « Le prince est le supporter numéro un du club et il est normal qu’il affiche son opinion sur les résultats sportifs. Nous ne sommes également pas satisfaits de la situation sportive actuelle mais nous sommes persuadés que nous allons nous améliorer et atteindre nos objectifs. » Avant de préciser, tout en diplomatie, que le prince Albert « a bien sûr été associé à la stratégie sportive » et que les dirigeants du club asémiste continuera « de prendre toutes les décisions majeures en concertation avec lui… »

 

Dommage collatéral ?

Il n’empêche que contrairement à ce qui avait été annoncé un temps, l’ASM devra supporter en solo le coût du centre d’entraînement qu’il projette de bâtir à La Turbie. « Nous allons laisser le club financer seul ces travaux. » Rappelons qu’initialement, une enveloppe de 25 millions d’euros devait être dévolue à ce chantier. « L’Etat, en revanche, prendra en charge les futurs aménagements du stade Louis II, dont nous allons étudier les propositions. Les travaux pourraient porter notamment sur la création de loges VIP. On étudie la possibilité de déplacer certains locaux logés dans le stade. Une réunion est prévue début 2016 », a précisé le chef de l’Etat. Mais le président Rybolovlev est prévenu : il n’est pas question d’adouber son projet architectural tel quel. « Il y a des idées extrêmement ambitieuses pour la rénovation du stade Louis-II. Il faut que le site reste un stade multisports en conservant la piste d’athlétisme. L’ASM n’est pas le seul utilisateur du stade et l’exiguïté du territoire ne nous permet pas une multitude d’équipements sportifs. » Reste à savoir comment réagira le dirigeant russe du club rouge et blanc. Pour l’heure, Albert II dément de facto toute rumeur de départ du président de l’AS Monaco : « Rien, pour l’instant, n’indique qu’il va quitter la Principauté ou se désengager de l’AS Monaco. »

 

écrit par Milena