Aviron-Challenge-prince-Albert-II-@-DR-IMG_1511

450 rameurs attendus en baie de Monaco

« C’est le plus gros rassemblement d’avirons de mer d’Europe », se félicite Jean-François Gourdon, nouveau président de la Société nautique. La douzième édition du Challenge prince Albert II se déroulera samedi 20 et dimanche 21 février dans la baie de Monaco. Près de 450 rameurs d’une vingtaine de nationalités différentes sont attendus. « Cette année, on va créer un village avec un système de retransmission des courses en direct. » Les bateaux seront équipés de GoPro et des caméras seront également disposées sur les bouées « pour vivre les courses de l’intérieur ». Et surtout qu’elles soient « une véritable fête ». L’accès au village sera libre et gratuit pour le public ; des espaces “lounge” seront mis à disposition des partenaires. De grandes écoles françaises concourent entre elles ; l’équipe de France d’aviron participe à la compétition. « C’est un super entraînement en prévision des Championnats du monde d’aviron en mer », précise Jean-François Gourdon. C’est en Principauté que se tiendra l’édition 2016, du 20 au 22 octobre. « Un vrai challenge pour l’organiser », note le président de la Société nautique. 30 pays et 750 rameurs seront au rendez-vous, alors que les Monégasques viennent de remporter deux titres aux derniers Championnats du monde, à Lima (Pérou), en double et en quatre. L’un des médaillés d’or, Quentin Antognelli, 22 ans, partira aux Jeux olympiques de Rio, du 6 au 13 août. Jean-François Gourdon appelle tous les Monégasques à soutenir le candidat, notamment sur les réseaux sociaux. Les Championnats de France d’aviron de mer se tiennent à Menton les 14 et 15 octobre, alors que l’édition 2015 a apporté à la Société nautique deux victoires en senior. « Parmi les sports olympiques, l’aviron est sans doute celui où la Principauté est le mieux placée au niveau international », conclut le président.

écrit par Aymeric