chantiers-monaco-accalmie

« D’ici juillet 2020, 12 chantiers se termineront »

ACCALMIE — L’été prochain, les résidents de la principauté devraient ressentir une véritable accalmie en termes de nuisances sonores liées aux travaux. La cause ? « D’ici à juillet 2020, 12 chantiers se termineront, soit une diminution de 22 % par rapport à la situation actuelle », a indiqué le gouvernement lors des derniers débats budgétaires. Pour calmer un peu les esprits (et les oreilles) de la population, les autorités monégasques ont également décidé « de ne pas lancer certains chantiers qui ne sont pas absolument ou immédiatement nécessaires », comme la rénovation de l’Héliport, ou l’ancien bâtiment de la Direction du tourisme et des congrès au cœur du quartier de Monte-Carlo. Lors de l’examen du budget primitif 2020, plusieurs mesures ont également été décidées pour une meilleure maîtrise des chantiers publics. Objectifs : éviter à l’avenir des retards chroniques et des surcoûts considérables. Parmi ces décisions : la réorganisation de la direction des travaux publics par pôles, la création de neuf nouveaux postes au sein de cette même direction, et le renforcement des contrôles des opérateurs et des sous-traitants sur les chantiers. « Sur la méthode, je retiens surtout l’engagement de passer à la politique du mieux disant, et non plus du moins disant, et de ne consulter que des entreprises ayant à la fois les structures et les compétences en rapport avec les marchés qu’elles briguent. C’est une avancée majeure », a souligné le président du conseil national Stéphane Valeri.

 

écrit par Sabrina Bonarrigo